Maroc : les propositions du CESE pour sortir de la crise

6 novembre 2020 - 16h30 - Ecrit par : Bladi.net

Le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) vient de publier une étude dans laquelle il propose plusieurs pistes pour tenter de sortir de la crise qui touche durement le Maroc.

Face aux lourdes conséquences du coronavirus, le CESE vient de publier une étude sur «  les impacts sanitaires, économiques et sociaux du virus Covid-19 et leviers d’actions envisageables  », rapporte La Map. Dans un communiqué, l’institution a fait savoir que cette étude s’inscrit dans le cadre d’une double dynamique, marquée par la nécessité de faire face à la crise sanitaire et ses répercussions d’une part, et de la nécessité de mettre en place un modèle de développement renouvelé pour le Maroc d’autre part.

Dans un premier temps, le CESE a indiqué que «  les impacts de la crise sanitaire, en dépit des importantes mesures entreprises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ou celles annoncées jusqu’à présent pour endiguer la pandémie, demeurent profonds et multidimensionnels, touchant la dynamique économique et les conditions de vie de la population ainsi que la qualité et l’efficacité des services publics  ». Toutefois, appuie-t-il, «  cette période éprouvante a permis au royaume de prouver «  les potentialités dont il recèle à la faveur de la réactivité et la mobilisation des autorités publiques, la flexibilité de certains secteurs productifs, l’esprit de solidarité dont ont fait montre les citoyens et l’adhésion du Maroc au processus de la transformation digitale  ».

Selon le Conseil, le pays doit saisir cette crise comme «  une réelle opportunité pour opérer une transformation radicale des mentalités et des modes de pensée, organisation, gestion, production et de consommation prédominantes  ». Dans ce sens, il propose un ensemble des leviers majeurs de transformation et des recommandations d’une dimension graduelle et cumulative, pour atteindre trois principaux objectifs stratégiques.

La première stratégie prévoit de renforcer la résilience du Maroc face aux perturbations et sa capacité à cohabiter avec le virus Covid-19. Ensuite, relancer l’économie nationale, en incitant les entreprises à gagner en compétitivité et créer des postes d’emploi, tout en veillant à suivre les changements produits par la crise, d’une façon à saisir les opportunités qui découlent de la reconfiguration des chaînes de valeurs mondiales. En dernier recours, le Conseil recommande de «  mettre le Maroc sur les rails d’un nouveau processus de développement en palliant les lacunes et les fragilités dont pâtit notre actuel modèle de développement  ». Pour y arriver, il faut une «  accélération des réformes et des mesures de restructuration nécessaires, pour l’éclosion d’un Maroc prospère d’une manière durable, plus inclusive, solidaire et résiliente face aux changements  ».

Au total, cette étude du CESE livre 149 recommandations s’articulant autour de 7 principaux axes, visant à renforcer la capacité du Maroc à anticiper les transformations et à s’y adapter en toute flexibilité.

Tags : Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : une réforme de l’impôt sur le revenu proposée

Le Conseil économique social et environnemental (CESE) plaide pour que l’impôt sur le revenu (IR) soit plus progressif, notamment pour la tranche...

Maroc : une nouvelle ville confinée

Le nord du Maroc est pleine tourmente à cause de la flambée des cas de contamination au Covid-19. Les habitants de la ville de Tétouan doivent faire face à de nouvelles mesures...

Un semi-confinement imposé à Casablanca

Le Grand Casablanca est contraint de respecter une série de mesures draconiennes à partir de dimanche et ce pendant quatre semaines.

Les recommandations du CESE pour renforcer la protection sociale

Dressant un constat alarmant du système actuel d’indemnisation pour perte d’emploi (IPE), le Conseil économique et social et environnemental (CESE) a préconisé une autre approche...

Nous vous recommandons

Décès du dernier moine de Tibhirine au Maroc

Le frère Jean-Pierre Schumacher, dernier survivant de la communauté de Tibhirine, s’est éteint dimanche à Midelt au Maroc. L’homme était âgé de 97 ans.

Une Française tuée près d’Agadir

Les éléments de la police d’Agadir ont arrêté samedi 15 janvier un individu de 31 ans, soupçonné d’avoir tué une Française de 79 ans résidant dans un camping proche de la ville de Tiznit et d’avoir agressé une Belge à Agadir. Une enquête est en cours pour...

Des supporters veulent le départ de Hakim Ziyech

L’international marocain Hakim Ziyech n’était pas au top de sa forme, mardi, lors de la rencontre entre Chelsea et le Zenit de Saint-Pétersbourg. Les supporters ont déploré la performance du joueur marocain qui, selon eux, n’étaient pas à la hauteur de...

En crise avec le Maroc, l’Algérie installera-t-elle une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar ?

L’Algérie pourrait installer une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar, pour bloquer le Maroc en cas de conflit. C’est du moins ce qu’estime le général Philippe Moralès, le commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes...

Halilhodzic explique pourquoi il n’a pas convoqué Hakim Ziyech (vidéo)

Vahid Halilhodzic s’est prononcé mercredi sur la non-convocation de Hakim Ziyech pour les deux prochains matchs de l’équipe du Maroc contre le Soudan et la Guinée. Au cours de la conférence de presse précédant la dernière séance d’entraînement du groupe, le...

CAN 2022 : les vraies raisons de l’absence de Hakim Ziyech

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) s’est expliqué sur les raisons de l’absence de l’international marocain Hakim Ziyech de la liste des Lions de l’Atlas pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN...

Le Maroc accusé « d’extorquer » l’Espagne

Le parti Vox estime que l’Espagne ne peut pas entretenir de bonnes relations avec le Maroc, tant que le royaume continue de l’« extorquer » et qu’elle « se laissera faire ».

L’exportation du gaz marocain bientôt une réalité

Sound Energy a annoncé, mardi avoir conclu un accord avec l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) pour le raccordement au gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Achraf Hakimi fait les yeux doux au Real Madrid

Achraf Hakimi veut quitter le PSG. L’ailier marocain ne souhaite plus continuer dans l’effectif français où il ne se sent plus valorisé. Il envisage de retourner dans son ancien club, le Real Madrid.

La réaction des États-Unis sur le premier vol entre Tel Aviv et Marrakech

Le premier vol inaugural de la compagnie aérienne israélienne El Al de Tel Aviv à Marrakech a été inauguré le dimanche 25 juillet, six mois après la normalisation des relations entre le Maroc et Israël sous l’égide des États-Unis. Ces derniers expriment leur...