Recherche

Le Maroc empêche les binationaux de retourner vers leur pays de résidence

© Copyright : DR

9 avril 2020 - 11h30 - Marocains du monde

Le ministre belge des Affaires étrangères, Phillipe Goffin, n’a pas réussi à négocier le rapatriement des personnes disposant d’une double nationalité marocaine et burundaise, et qui désirent rentrer en Belgique. Tout en déplorant la situation, Philippe Goffin, précise que les efforts se poursuivent afin d’obtenir leur retour au pays.

La Belgique a réussi à rapatrier plus de 5 000 ressortissants belges depuis le 18 mars. "La plus grande opération de rapatriement" jamais organisée par les Affaires étrangères et touchant tous les continents, a-t-il souligné lors d’une réunion virtuelle de la commission des relations extérieures de la Chambre exclusivement consacrée aux effets de la crise sanitaire du covid-19. Mais cela n’a pas suffi à faire rentrer tous les Belges, car Philippe Goffin a déclaré que de "nombreux" Belges étaient toujours "coincés" à l’étranger, rapporte 7sur7.be.

Le retour au bercail des Belgo-Marocains préoccupe plusieurs députés qui ont interpellé le ministre sur la situation. "On a envie que nos binationaux puissent revenir au pays. On fait tout pour que cela fonctionne de la sorte. Sauf que pour le moment, on se heurte au refus catégorique de l’État marocain. C’est aussi clair que cela", a affirmé le chef de la diplomatie belge. Il a ajouté qu’il maintenait un contact "permanent" avec les autorités marocaines, tant avec Nasser Bourita, qu’avec l’ambassadeur du Maroc en Belgique, Mohammed Ameur.

Mais le Maroc n’est pas le seul pays qui refuse le rapatriement des binationaux. "Au Burundi, une trentaine de passagers en instance de rapatriement par un Airbus A330 opéré par la Défense, principalement des Belgo-Burundais, ont été empêchés samedi, d’embarquer au dernier moment par les autorités locales". Philippe Goffin a indiqué avoir encore abordé la question lundi, avec l’ambassadeur du Burundi à Bruxelles, Therence Ntahiraja.

Le député Samuel Cogolati (Ecolo) a, pour sa part, suggéré une révision de l’article 79 du code consulaire qui, selon lui, "discrimine les binationaux en retirant toute assistance consulaire à un Belge, dès lors que cette personne possède aussi la nationalité de l’État où il se trouve".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact