Recherche

Un Marocain de Belgique veut renoncer à sa nationalité marocaine

© Copyright : DR

30 avril 2020 - 14h30 - Marocains du monde

Khalil Zeguendi, un Marocain de Bruxelles, renonce à sa nationalité marocaine au motif que son frère malade fait partie des 4 500 Belgo-Marocains toujours coincés au Maroc depuis la suspension des vols aériens. Il accuse le royaume de n’avoir pas facilité leur rapatriement à ce jour.

"Nous avons bien compris que le problème est là-bas. Les Affaires étrangères belges ont manifesté à maintes reprises leur volonté de prendre en charge le rapatriement des binationaux belgo-marocains. Le Maroc semble accepter la possibilité d’un retour limité aux cas humanitaires – ils seraient 1 700 - ; mais personne ne sait quand un éventuel rapatriement aura lieu. Des médias marocains évoquent la mi-juin. C’est loin. Et sans garantie. Aucun vol de retour n’est annoncé", fulmine de colère ce Belgo-Marocain.

Le frère de Khalil Zeguendi, en attente de soins, est toujours coincé à Tanger. Cela provoque l’agacement de ce Bruxellois qui ne veut plus de sa nationalité marocaine. Il prend la défense de tous ces binationaux bloqués au Maroc depuis plus d’un mois et demi. "J’analyse la nationalité comme un contrat entre l’État et le citoyen où chacun a des devoirs envers l’autre. L’État marocain ne remplit pas ses engagements", dénonce-t-il.

Joignant l’acte à la parole, ce Marocain qui vit en Belgique depuis 1971, a adressé une demande de renonciation de sa nationalité, par lettre recommandée avec accusé de réception, au ministre marocain de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader. Selon la procédure, il faudra entre 1 et 2 ans pour que sa renonciation soit prononcée et présentée au roi Mohammed VI pour ratification.

Mots clés: Belgique , Bruxelles , Vol , Nationalité marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact