Recherche

Maroc : le rappeur Gnawi au tribunal fin novembre

© Copyright : DR

16 novembre 2019 - 20h30 - Société

Poursuivi pour "outrage à fonctionnaire public", le rappeur marocain Gnawi se retrouvera au tribunal le 25 novembre prochain.

Alors que les autorités assurent que l’arrestation du rappeur est bel et bien liée au non respect d’un agent dépositaire de l’autorité publique, son avocat, Me Mohamed Sadkou, persiste et signe que le rappeur de 31 ans est poursuivi non pas pour “outrage à fonctionnaire public” mais bien à cause de la chanson, "3acha cha3b" ("Vive le peuple"), mise en ligne le 30 octobre dernier sur YouTube, et qui cumule désormais plus de 14 millions de vues.

Dans cette chanson, selon Me Abdelfettah Yatribi, un autre de ses avocats, Gnawi insulte la police qui s’est donc portée partie civile car elle a “subi un tort en tant qu’institution’’.

Selon TelQuel, l’affaire a suscité l’indignation des internautes. Amnesty international a fait savoir dans un communiqué que “les poursuites judiciaires engagées contre le rappeur constituent une atteinte flagrante à la liberté d’expression”.

L’audience du 14 novembre s’est consacrée à des questions de procédure avant que le tribunal de Salé ne renvoie l’affaire au 25 novembre. Selon le site, les juges devront se prononcer sur la demande de remise en liberté déposée par l’avocat du rappeur, Me Mohamed Sadkou.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact