Ce Marocain n’aurait pas dû publier ce message sur Facebook ...

24 décembre 2019 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un jeune lycéen inscrit en première année de baccalauréat, a été condamné jeudi dernier à trois ans de prison pour avoir posté sur les réseaux sociaux une publication reprenant la chanson à polémique "3acha cha3b" (vive le peuple) chantée par le rappeur Gnawi.

Le rappeur, dont la reprise de la chanson a été publiée par le lycéen, est lui-même en prison pour diffamation et injure publique, selon les articles 444 et 142 du Code pénal marocain, ainsi que l’article 179, qui prévoit "un emprisonnement d’un à cinq ans et une amende de 200 à 1.000 dirhams pour toute offense commise envers la personne du roi ou de l’héritier du trône", précise H24infos.

Le président de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), Aziz Ghali, a dénoncé "une sentence très lourde pour une simple photo postée sur les réseaux sociaux". Pour lui, "l’Etat prouve de nouveau sa détermination à verrouiller les espaces de dialogue, après avoir muselé les espaces publics".

Dans un contexte où le journalisme citoyen est en pleine expansion, condamner un lycéen à une telle peine d’emprisonnement est grave, conclut Aziz Ghali, appelant l’Etat à permettre à ses citoyens de s’exprimer librement sur les réseaux sociaux, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prison - Facebook - Arrestation

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.