Recherche

Ce Marocain n’aurait pas dû publier ce message sur Facebook ...

© Copyright : DR

24 décembre 2019 - 10h40 - Société

Un jeune lycéen inscrit en première année de baccalauréat, a été condamné jeudi dernier à trois ans de prison pour avoir posté sur les réseaux sociaux une publication reprenant la chanson à polémique "3acha cha3b" (vive le peuple) chantée par le rappeur Gnawi.

Le rappeur, dont la reprise de la chanson a été publiée par le lycéen, est lui-même en prison pour diffamation et injure publique, selon les articles 444 et 142 du Code pénal marocain, ainsi que l’article 179, qui prévoit "un emprisonnement d’un à cinq ans et une amende de 200 à 1.000 dirhams pour toute offense commise envers la personne du roi ou de l’héritier du trône", précise H24infos.

Le président de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), Aziz Ghali, a dénoncé "une sentence très lourde pour une simple photo postée sur les réseaux sociaux". Pour lui, "l’Etat prouve de nouveau sa détermination à verrouiller les espaces de dialogue, après avoir muselé les espaces publics".

Dans un contexte où le journalisme citoyen est en pleine expansion, condamner un lycéen à une telle peine d’emprisonnement est grave, conclut Aziz Ghali, appelant l’Etat à permettre à ses citoyens de s’exprimer librement sur les réseaux sociaux, précise la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact