Maroc : les salles de cinéma autorisées à rouvrir

3 juin 2021 - 22h20 - Culture - Ecrit par : J.K

Après plus de 14 mois de fermeture, en raison de la pandémie du Covid-19, les Marocains vont enfin renouer avec le grand écran. L’annonce a été faite par la Chambre marocaine des salles de cinéma qui déplore toutefois n’avoir pas été prévenue, en vue de préparer un bon accueil aux cinéphiles.

Cette décision intervient après « 407 jours consécutifs » bien comptés de fermeture, précise le courrier de la Chambre marocaine des salles de cinéma, adressé le 14 mai au ministère de la Culture. Le taux de remplissage est fixé à 50 %, et les cinéphiles font déjà le plein des réseaux sociaux pour en savoir sur les titres des films disponibles.

Toutefois, si cette décision est saluée par tous, la date d’ouverture effective de ces salles n’est toujours pas connue, vu que le gouvernement qui avait annoncé le 31 mai une réouverture imminente à partir du 1ᵉʳ juin, reste encore muet sur cette reprise et n’a toujours pas pris une disposition dans ce sens, se désolent les professionnels du secteur qui auraient souhaité être avertis une semaine avant l’annonce.[…] «  Il y a tout un travail derrière. Un cinéma, ça ne redémarre pas comme cela. Et le gouvernement n’a pas pris cela en considération », dénonce, sous anonymat un des leurs, soucieux de préparer un bon accueil à leurs clients

Cela passe par la maintenance des machines, la programmation des films, le nettoyage des salles, la mise en place du processus sanitaire anti-Covid imposé par les autorités, le rappel du personnel. À cette allure, les salles de cinéma pourront probablement rouvrir à partir du samedi 5 juin, à condition que les professionnels s’y mettent jour et nuit. Les cinéphiles peuvent déjà programmer leur week-end.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cinéma - Loisirs - Ministère de la Culture

Aller plus loin

Covid-19 : vers un retour à la vie normale au Maroc ?

Le gouvernement marocain procède progressivement à un allègement des restrictions sanitaires. Si les indicateurs maintiennent leur couleur verte, les Marocains pourraient...

Maroc : les professionnels du cinéma plaident pour la réouverture des salles

Après 14 mois de fermeture, les exploitants de salles de cinéma plaident pour une réouverture très prochaine de ces espaces de culture. Ils ont adressé au ministère de la...

Covid-19 : les exploitants du cinéma s’inquiètent pour leur survie

Le durcissement des mesures restrictives notamment le couvre-feu à partir de 21 heures est un coup dur pour les exploitants du cinéma. Le chiffre d’affaires de la billetterie...

Covid-19 : la culture, un secteur toujours très affecté par la crise sanitaire

Au nombre des secteurs qui ont été sérieusement impactés par la pandémie du Covid-19, il y a celui de la culture. Même si le fort taux de vaccination et la baisse conséquente...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Hollywood pose ses caméras au Maroc pour "Lords of War"

Le tournage de la suite du film « Lord of War » sorti dans les salles de cinéma en 2005, devrait bientôt démarrer au Maroc, avec le retour d’Andrew Niccol à la réalisation et au scénario.

Du nouveau sur le film Gladiator 2 tourné en partie au Maroc

Après une suspension due à la grève des acteurs de cinéma d’Hollywood, le tournage du film américano-britannique Gladiator à Malte reprend bientôt. Une partie du film a été déjà tournée à Ouarzazate, au Maroc.

Buzz, fric et clashs : La (mauvaise) recette des artistes marocains

De plus en plus d’artistes marocains se tournent vers les réseaux sociaux, notamment Instagram et TikTok, pour interagir avec leur public et générer des revenus. Cette tendance suscite toutefois des critiques, certains pointant du doigt le recours à...

Jamel Debbouze lance "Terminal", 25 ans après "H"

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze retrouve son confrère Ramzy Bedia dans le cadre d’un nouveau projet pour Canal+. Le duo est connu pour son rôle dans la série à succès H (1998-2002).

Contenus choquants en ligne : Le Maroc veut sévir

La prolifération de contenus immoraux, futiles et offensants sur les réseaux sociaux préoccupe la société civile et les acteurs politiques, surtout les députés de l’opposition. Ceux-ci demandent des actions décisives pour lutter contre ce phénomène...

"Terminal" : Jamel Debbouze et Ramzy Bedia réunis 25 ans après "H"

Canal+ a dévoilé la date de sortie de « Terminal – Bienvenue à l’aéroport », la sitcom produite, écrite, réalisée et interprétée par Jamel Debbouze. Une nouvelle collaboration entre la chaîne cryptée et l’humoriste franco-marocain 25 ans après la série...

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...

Tarek Boudali : l’accident sur un tournage qui aurait pu lui coûter la vie

L’acteur franco-marocain Tarek Boudali se confie sur le tournage de son nouveau film intitulé 3 Jours max, au cours duquel il s’est gravement blessé.

Maroc : des prix bas pour aller au cinéma

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du Maroc, Mohamed Mehdi Bensaid, a annoncé un ambitieux projet visant à ouvrir 150 nouvelles salles de cinéma à travers le pays. Il est également prévu de faire un gros effort sur les...