Covid-19 : la culture, un secteur toujours très affecté par la crise sanitaire

2 janvier 2022 - 07h40 - Culture - Ecrit par : G.A

Au nombre des secteurs qui ont été sérieusement impactés par la pandémie du Covid-19, il y a celui de la culture. Même si le fort taux de vaccination et la baisse conséquente des cas de contamination avaient poussé à la réouverture des espaces dédiés, les artistes vivent toujours dans l’incertitude.

Deux ans que le secteur culturel broie du noir. Les mesures restrictives prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus empêchent les acteurs du secteur de s’épanouir. Depuis que le Covid fait partie du quotidien, seulement quelques avant-premières de films cinématographiques et de pièces de théâtre ou des concerts en présence d’un public restreint ou encore des vernissages d’expositions, ont pu être organisés, rapporte Aujourd’hui le Maroc.

À lire : Covid-19 : les exploitants du cinéma s’inquiètent pour leur survie

Les artistes ont plus assisté à l’annulation ou au report de leurs événements qu’à leur tenue effective, au Maroc comme à l’étranger. Avec le retour du royaume et de certains pays dans la zone verte, l’espoir avait envahi le monde culturel, mais l’apparition du variant Omicron est venue tout remettre en cause. Les artistes comédiens qui ont longtemps souffert de la fermeture des salles de spectacles, espèrent qu’ils ne feront pas face à nouveau à cette situation.

À lire : Maroc : les salles de cinéma autorisées à rouvrir

Les chanteurs n’ont pas trop de soucis à se faire. Même s’ils n’arrivent pas à donner des concerts ou à participer aux festivals comme par le passé, ils se contentent de lancer des singles, afin de rester présents dans la mémoire des mélomanes, en attendant un allègement des mesures restrictives.

À lire : Le tournage de films a repris au Maroc

En ce qui concerne les artistes peintres, ils parviennent à dévoiler leurs œuvres mais la cadence de l’organisation des expositions n’est plus la même, puisque seules les musées gérés par la Fondation nationale des musées poursuivent leur ouverture ainsi que la programmation de nouvelles expositions, souligne le journal.

À lire : Maroc : les musées vont ouvrir leurs portes

Pour ce qui est des écrivains, ils continuent de publier même si les maisons d’édition doivent faire face à des problèmes comme la cherté du prix du papier. A cela s’ajoute le report ou l’annulation des cérémonies de signature de leurs publications ou des rencontres littéraires.

À lire : Covid-19 : les musiciens réclament le soutien de l’Etat

Les professionnels de l’art et de la culture restent accrochés aux différentes stratégies enclenchées pour la lutte efficace contre la pandémie et espèrent des lendemains meilleurs pour un secteur qui a reçu de plein fouet les conséquences de la crise.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cinéma - Festival - Exposition - Concert - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Jamel Debbouze s’excuse après l’annulation de ses spectacles au Maroc (vidéo)

Après l’annulation de deux spectacles qu’il devait donner la semaine prochaine à Casablanca, l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a tenu à présenter ses excuses au public,...

La sortie d’Indiana Jones 5 tourné au Maroc reportée à 2023

Prévue l’été 2022, la sortie de la série « Indiana Jones » dont le cinquième volet est actuellement en tournage au Maroc a été reportée à 2023.

Covid-19 : les exploitants du cinéma s’inquiètent pour leur survie

Le durcissement des mesures restrictives notamment le couvre-feu à partir de 21 heures est un coup dur pour les exploitants du cinéma. Le chiffre d’affaires de la billetterie...

Covid-19 : les musiciens réclament le soutien de l’Etat

Alors que certains secteurs d’activité de l’économie ont repris, l’industrie du spectacle n’a toujours pas relancé ses activités malgré les nombreux appels à reprendre adressées...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...

Les premières images de Gladiator 2, en partie tourné au Maroc

Paramount a dévoilé hier soir les premières images de « Gladiator 2 » lors du salon CinemaCon de Las Vegas. Des images, en partie tournées au Maroc, promettent un spectacle encore plus grandiose et sanglant que le premier opus, sorti en 2000.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Marrakech du Rire n’aura pas lieu cette année, voici pourquoi

Après un 10ᵉ anniversaire époustouflant, le Marrakech du rire fait une nouvelle pause. Jamel Debbouze et sa bande ne seront pas au rendez-vous cette année, selon le communiqué des organisateurs.

Tournages de films étrangers au Maroc : vers un record cette année

Le secteur cinématographique marocain reprend de plus belle depuis la levée des restrictions sanitaires. Selon le secrétaire général du Centre cinématographique marocain (CCM), Khalid Saidi, les tournages étrangers ont généré un chiffre d’affaires de 2...

Maroc : Gladiator 2 dope les recettes de tournage

Le Maroc voit cette année une reprise exceptionnelle des recettes issues des tournages de films étrangers, entretenant l’espoir d’une année record. Parmi ces productions, « Gladiator 2 » de Ridley Scott, une superproduction au budget colossal de 200...

Hollywood pose ses caméras au Maroc pour "Lords of War"

Le tournage de la suite du film « Lord of War » sorti dans les salles de cinéma en 2005, devrait bientôt démarrer au Maroc, avec le retour d’Andrew Niccol à la réalisation et au scénario.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Festival Mawazine : Saad Lamjarred persona non grata ?

La participation de Saad Lamjarred à la 19ᵉ édition du Festival Mawazine, prévue du 21 au 29 juin prochain, semble compromise. Des sources proches des organisateurs ont révélé l’échec des négociations entre les deux parties.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.