A Sebta, le Maroc refuse le retour de ses ressortissants

2 octobre 2022 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les policiers marocains à la frontière de Tarajal n’admettent pas les retours dans le royaume des migrants marocains entrés illégalement en Espagne. Raison évoquée : la crise sanitaire liée au Covid-19.

Les migrants marocains ont été nombreux à tenter d’entrer illégalement en Espagne cet été via les plages de Tarajal et de Benzu. Mais ces zones sont fortement contrôlées par la Garde civile et la police nationale qui arrivent généralement à mettre la main sur ces migrants. Ces derniers doivent en principe être retournés à chaud au Maroc, mais selon des sources de la Délégation gouvernementale, « le Maroc rejette systématiquement ses ressortissants en raison, disent-ils, de la crise sanitaire liée au Covid-19 ».

Les autorités marocaines arguent qu’ils n’ont pas d’information sur la situation sanitaire de ces migrants, s’ils sont vaccinés ou pas ou s’ils ont déjà contracté la maladie. Raison pour laquelle la police marocaine refuse de les laisser entrer dans le royaume, fait savoir Ceuta Actualidad.

À lire : L’Espagne accélère le retour des migrants au Maroc

Depuis le vendredi 30 septembre, le Maroc a levé les restrictions sanitaires pour les liaisons aériennes. À Tarajal, certains habitants de Sebta qui traversent régulièrement la frontière assurent que « le Maroc n’exige plus de passeport de vaccination ni de test PCR », tandis que d’autres voyageurs affirment avoir fourni les documents sanitaires avant d’entrer dans le royaume. De son côté, la délégation gouvernementale assure ne pas être au courant de cette nouvelle mesure des autorités marocaines.

Depuis la crise migratoire de mai 2021 « le Maroc n’a accepté que le retour de 62 migrants », assurent des sources de la Délégation à Sebta.

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

L’Espagne accélère le retour des migrants au Maroc

La reprise des relations entre l’Espagne et le Maroc va favoriser le retour rapide des migrants arrivés aux îles Canaries. En plus du vol hebdomadaire vers Laâyoune qui...

Le Maroc exclut les migrants des vaccinations anti-Covid

La campagne de vaccination lancée par le roi Mohammed VI ne prend pas en compte tous les migrants. Pour dénoncer cette discrimination, les associations et organisations...

Plus d’une centaine de migrants de Ceuta retournent volontairement au Maroc

En dehors des rapatriements organisés par les autorités locales de Ceuta, plusieurs migrants marocains arrivés en masse les 17 et 18 mai dans la ville autonome, ont choisi de...

L’Europe doit revoir sa politique de retour des migrants irréguliers

La politique de retour des migrants irréguliers de l’Union européenne a montré ses limites. C’est du moins ce qu’affirme la Cour des comptes européenne qui appelle la Commission...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.