Le Maroc au centre d’une forte polémique entre Ryanair et le Portugal

3 novembre 2021 - 14h40 - Ecrit par : A.S

Le ministère portugais des Infrastructures a bloqué le week-end dernier le lancement de trois nouvelles liaisons de Ryanair entre Lisbonne et le Maroc, provoquant l’annulation des vols. La low cost irlandaise dénonce une mesure « illégale ».

« Ryanair opère entre le Portugal et le Maroc depuis plus de trois ans et il est inexplicable que le ministère des Infrastructures n’a pas délivré d’autorisations de vol standard pour permettre à ces vols de fonctionner », dénonce la compagnie aérienne, ajoutant qu’il n’y a « aucune bonne raison pour cette action illégale, qui constitue une violation flagrante du droit de l’UE, sur le fonctionnement de l’EU Open Accord du ciel ».

À lire : Le Portugal bloque des vols de Ryanair vers le Maroc

Pour la low cost irlandaise, les responsabilités doivent être situées, principalement au niveau des responsables en charge des autorisations de vol. « Il est tout simplement scandaleux que des bureaucrates anonymes du ministère des Infrastructures aient refusé de rester à leurs bureaux vendredi pour résoudre cette affaire, mais soient plutôt partis pour le week-end, détruisant les projets de vacances de plus de 3 000 de leurs concitoyens », regrette Jason McGuinness, directeur des ventes de la compagnie.

Ce conflit entre Ryanair et les autorités portugaises est le prolongement de celui qui oppose la compagnie irlandaise à TAP, la compagnie aérienne nationale portugaise. Ryanair avait critiqué son concurrent en octobre, soulignant que « la thésaurisation continue de TAP » qui « n’utilise pas » les créneaux de décollage et d’atterrissage, oblige Ryanair à annuler 700 vols programmés pour cet hiver.

À lire : Ryanair contrainte d’annuler des vols vers le Maroc

Face à la situation qui lui crée d’importants préjudices, Ryanair invite le gouvernement portugais et la Commission européenne à « maintenant intervenir pour mettre fin au blocage de créneaux horaires anticoncurrentiel de TAP, libérer cette capacité inutilisée à Lisbonne pour permettre aux compagnies aériennes de se développer ». Et d’ajouter : « L’infrastructure nationale du Portugal doit être utilisée pour soutenir l’économie locale et non pour protéger une compagnie aérienne zombie inefficace, pour laquelle le gouvernement portugais a déjà gaspillé 3 milliards d’euros ».

Tags : Portugal - Ryanair

Aller plus loin

Le Portugal bloque des vols de Ryanair vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair dénonce le blocage de ses lignes vers le Maroc par le ministère portugais des Infrastructures et l’Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC)....

Ryanair contrainte d’annuler des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair se voit contrainte de suspendre trois liaisons aériennes entre sa base à Lisbonne Humberto Delgado, et les aéroports de Tours-Val de Loire en France,...

Ryanair lance de nouvelles liaisons depuis Agadir

La compagnie aérienne Ryanair lance cette semaine 14 liaisons depuis sa nouvelle base à Agadir, vers six pays européens dont la France.

Ryanair lance trois nouveaux vols vers le Maroc

Ryanair vient d’annoncer le lancement de trois nouvelles liaisons entre l’Espagne et le Maroc. La compagnie à bas coût irlandaise a décidé de relier l’aéroport de Barcelone-El Prat...

Nous vous recommandons

Tanger : l’homme qui a braqué 360 000 DH dans un bureau de change arrêté

Les éléments de la police judiciaire de Tanger en coordination avec ceux de Rabat ont interpellé, mardi, un individu âgé de 37 ans, soupçonné d’être impliqué dans un vol perpétré dans un bureau de change au quartier Agdal à...

De la cuisine marocaine au premier restaurant de Louis Vuitton en France

Louis Vuitton ouvre ce vendredi 17 juin son premier restaurant en France. Situé à l’intérieur du White 1921 Hôtel sur la célèbre Place des Lices de Saint-Tropez, il proposera entre autres de la cuisine...

Maroc : Thomas Reilly ému de revenir au Maroc pour un séjour privé

L’ancien ambassadeur de Grande-Bretagne au Maroc, Thomas Reilly, est revenu au Maroc pour un séjour privé. Sur son compte Twitter, le diplomate semble ému de retrouver les couleurs et la chaleur du...

Le Maroc blinde ses frontières avec Ceuta

Afin d’assurer un meilleur contrôle aux frontières avec Ceuta après la crise migratoire de mai, le Maroc a engagé des travaux de renforcement au niveau du Tarajal. Deux nouvelles clôtures sont en cours de...

Un couple partage le bonheur de voyager en jet privé entre le Royaume-Uni et Marrakech

Un couple britannique exprime son bonheur de voyager en jet privé entre le Royaume-Uni et Marrakech. Il partage avec les internautes leur expérience de « riche ».

Maroc : tout montant supérieur à 100 000 dirhams doit être déclaré à la douane

Les autorités marocaines changent de stratégie dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Désormais tout voyageur sortant du Maroc ou y entrant doit déclarer tout montant supérieur à 100 000...

Vueling va desservir deux villes marocaines cet été

La compagnie espagnole Vueling du groupe IAG (International Airlines Group) va lancer deux nouvelles liaisons aériennes vers le Maroc au départ de sa base de Paris-Orly cet été.

Vox demande la reconnaissance par le Maroc de «  l’espagnolité  » de Ceuta et Melilla

Le parti Vox, section Ceuta, exige que le Maroc reconnaisse « l’espagnolité » de Ceuta et Melilla avant toute reprise des relations. Il demande aussi que les frontières restent fermées de façon permanente pour limiter les flux migratoires en provenance du...

Sebta et Melilla : l’interdiction de la contrebande fait grincer des dents

Les nouvelles directives mises en place suite à l’ouverture des postes frontaliers des deux enclaves espagnoles, Sebta et Melilla, ne sont pas du goût des commerçants, surtout ceux spécialisés dans la...

Jamal Ben Saddik va affronter Benjamin Adegbuyi (vidéo)

Le boxeur marocain Jamal Ben Saddik va affronter le mois prochain Benjamin Adegbuyi. Un adversaire redoutable qui avait déjà battu Badr Hari par KO.