Standard & Poor’s croit en l’économie marocaine

11 avril 2020 - 20h30 - Economie - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc peut compter sur sa bonne gestion de la pandémie pour préserver ses acquis auprès des agences d’évaluation. En dépit de la crise sanitaire et de ses effets négatifs sur l’économie nationale, le royaume est parvenu à garder sa notation chez Standard & Poor’s.

Selon l’Économiste, "le Maroc maintient son Investment Grade (BBB) dans le contexte difficile de la crise sanitaire, tout en gardant des perspectives stables". Mieux, "l’impact économique et budgétaire défavorable de la pandémie du covid-19, sera maîtrisé sans endommager durablement et structurellement les paramètres de crédit", rassure le journal.

Les conséquences engendrées par la pandémie ont poussé certains économistes à craindre une récession économique pour le compte de cette année 2020. Mais l’agence de notation entrevoit une reprise de l’activité au cours du second semestre, même si pour cela, il faudra que "les autorités poursuivent les réformes structurelles économiques et budgétaires pour permettre une amélioration des performances économiques et budgétaires et une baisse graduelle du déficit de la balance courante".

Mais en attendant un tel scénario, L’Économiste relève que "le déficit budgétaire se creuserait à 5,2 % du PIB fin 2020 et que la dette publique nette atteindrait 55,4 % avant une amélioration de la situation, avec le rebond économique auquel s’attend S&P en 2021". L’amélioration des performances dans les secteurs non agricoles et la résilience du secteur agricole, le rétablissement de l’environnement des affaires et la demande extérieure seront les principaux éléments de cette reprise tant attendue.

Sujets associés : Investissement - Croissance économique - PIB - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Standard & Poor’s dégrade la note du Maroc

Dans sa dernière publication, l’agence de notation Standard & Poor’s a confirmé la note du Maroc à BBB- et note une perspective négative.

Nous vous recommandons

Investissement

Le Maroc intègre les MRE dans le plan de relance

Le royaume doit compter avec les Marocains du monde dans le plan de relance économique. Dans ce sens, ils ont été invités à prendre part aux fonds thématiques relatifs au fonds Mohammed VI et à profiter des opportunités de l’emprunt national prévu par la...

Entrepreneuriat : le gouvernement prévoit 3milliards DH pour soutenir les jeunes

Le gouvernement marocain a annoncé qu’un budget de 3 milliards DH sera alloué aux initiatives d’emploi et d’entreprenariat au titre de l’année 2022.

Maroc : fort engouement pour le statut d’auto-entrepreneur

Le nombre d’auto-entrepreneurs continue d’augmenter au royaume. Fin 2021, ils étaient 373 663, soit quatre fois plus qu’il y 4 ans, d’après les chiffres la Direction Générale des Impôts (DGI).

Kitea s’empare du Kenyan Furniture Palace

Le groupe marocain Kitea, spécialisé dans l’ameublement et la décoration, a annoncé l’acquisition d’une part majoritaire au sein de l’enseigne kényane de distribution de meubles et accessoires de maison, Furniture...

Les États-Unis restaurent la forteresse Torres Al Kalaa d’Al Hoceima

170 000 dollars. C’est le montant investi par les États-Unis dans un projet de restauration de Torres Al Kalaa, forteresse datant du XXIIIᵉ siècle, située dans le parc national d’Al Hoceima.

Croissance économique

Boom des exportations de fruits et légumes jusqu’en janvier au Maroc

Le Maroc a exporté 474 900 tonnes de fruits et légumes jusqu’en janvier 2021. C’est ce qu’a affirmé le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, lundi à Rabat. Tout en se félicitant de cette augmentation comparativement à la précédente saison, il a mis...

Record des échanges commerciaux en 2021 entre le Maroc et l’Espagne

En 2021, le Maroc a exporté environ 7,3 milliards d’euros vers l’Espagne, en hausse de 14,6 % par rapport à 2020, selon des données publiées par l’ambassade d’Espagne à Rabat.

Ceuta et Melilla ne peuvent pas vivre sans le Maroc

Ceuta et Melilla « ne peuvent pas vivre en tournant le dos au Maroc », ont assuré jeudi Kissy Chandiramani (PP) et Dunia Almansouri (CPM), annonçant une métamorphose de la frontière à sa réouverture.

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de Bank...

Maroc : quelles réformes pour l’après covid-19 ?

L’économiste et universitaire marocain, Najib Akesbi, a affirmé qu’en dépit des conséquences négatives, la pandémie du coronavirus offre l’opportunité aux décideurs politiques de faire certaines réformes audacieuses et indispensables. C’était au cours d’une...

PIB

À cause de la crise sanitaire : l’endettement extérieur du Maroc a atteint des records

Il y a peu encore, le Maroc pouvait se réjouir d’être l’unique pays de la région à avoir préservé son « investment grade ». Mais avec la crise sanitaire, le royaume s’est vu retirer ce titre en raison de ses dettes...

Les vulnérabilités du Maroc exposées

Les vulnérabilités du Maroc ont été exposées dans le dernier rapport de l’institut Amadeus, notamment au niveau de la croissance économique, qui a enregistré une chute de 13,8% au second trimestre.

Le Maroc veut reconquérir les touristes

Le Maroc doit relancer son tourisme avec plus de sérénité et plus d’ambition, en dépit de la crise sanitaire qu’il traverse. C’est ce qu’a indiqué mardi, la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah...

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib...

Les Marocains préfèrent payer en cash

Bank Al Maghrib vient d’analyser les moyens de paiement en vogue dans l’économie marocaine pour l’année 2019. Résultat : les Marcocains ont du mal à délaisser le cash.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : arrêtés pour s’être mariés en plein Covid-19

Deux jeunes mariés ont été interpellés lundi à Tétouan. Il leur est reproché la violation des mesures anti-Covid 19.

Coronavirus au Maroc : l’armée dément la contamination de 130 soldats

L’information selon laquelle 130 soldats auraient été contaminés par le coronavirus est fausse et dénuée de tout fondement. Une source militaire a réfuté cette information qu’elle qualifie "d’allégations pures et...

Vaccination anti-Covid : un commandant de la paix suspendu pour fraude à Berrechid

La crainte de contracter le coronavirus pousse certains responsables à se faire vacciner sans remplir les conditions requises par les autorités sanitaires. Pour avoir reçu la première dose alors qu’il n’était pas autorisé, un commandant de la paix a écopé...

Maroc : Fitch prévoit une croissance de 4,8% en 2021

Pour cette année 2021, le produit intérieur brut (PIB) réel du Maroc devrait progresser de 4,8 %. Cette croissance sera essentiellement liée à l’allègement des impacts de la crise sanitaire et une bonne...

Le Maroc a-t-il suspendu l’administration de la première dose du vaccin anti Covid-19 ?

Le ministère marocain de la Santé aurait demandé aux responsables des centres de vaccination de suspendre l’administration de la première dose de vaccin anti-Covid. Pour le moment, aucun démenti n’a été apporté de façon officielle à cette information...