Maroc Telecom mise à l’épreuve par les usagers

29 mars 2020 - 23h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Maroc Telecom a rassuré sa clientèle sur la continuité de ses services et la qualité de ses installations qui peuvent supporter l’augmentation du trafic Internet pendant cette période de crise sanitaire.

Dans ses explications, l’opérateur de télécommunications soutient avoir adapté son organisation pour garantir à ses clients et partenaires un accès continu à ses services, suite à la modification des usages induite par les mesures de confinement annoncées.

Selon Maroc Telecom, sur le volet technique, le principe de base adopté est d’avoir le minimum de collaborateurs sur site et d’assurer de manière continue la qualité de service requise et la disponibilité des plateformes centrales tout en raccordant les nouveaux clients et régler les dérangements dans les délais impartis.

Quant au volet commercial et service au client, Maroc Telecom a initié plusieurs actions, notamment le maintien fonctionnel de son réseau d’agences, la réorganisation de l’espace de travail, l’alimentation exceptionnelle de l’ensemble du réseau commercial ainsi que du réseau de proximité en stock de recharge.

Par ailleurs, l’opérateur Telecom a souligné avoir constaté une augmentation variant de 25 à 30 % du trafic, sans aucune incidence sur la qualité de ses services. Des capacités supplémentaires ont été également mobilisées rapidement afin d’éviter tout risque de saturation du réseau.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Télécoms - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Une décision de Maroc Télécom passe mal

L’Union marocaine du travail (UMT) s’insurge contre la décision d’Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) de réduire la marge bénéficiaire des commerçants sur les cartes de recharge.

Taxes en hausse au Maroc : les téléphones coûteront plus cher

Le gouvernement marocain prévoit d’augmenter le droit d’importation appliqué aux smartphones. Par conséquent, les prix de ces appareils pourraient augmenter de façon significative.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.