Recherche

Maroc : le PAM et le PJD accordent leurs violons sur le vote des MRE

© Copyright : DR

24 octobre 2019 - 05h40 - Marocains du monde

Le consensus se crée autour du vote des Marocains résidant à l’Étranger (RAM). C’est du moins ce qu’il convient de retenir du débat qui se mène actuellement sur le sujet où les députés du PJD se rallient à leurs adversaires du PAM, en vue de l’activation de l’article 17 de la Constitution.

Enfin, le consensus trouvé autour de ce vieux dossier ! En prélude aux législatives de 2021, le vote des MRE fait l’objet de débats au sein de la classe politique. Dans ce sens, le PAM peut compter un allié inattendu auprès du PJD, son éternel adversaire, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Selon la même source, le dirigeant islamiste, Slimane El Amrani, a aussi appelé à la mise en œuvre de l’article 17 de la Constitution. Il estime que « le vote par procuration des MRE a montré ses limites et n’a plus de valeur » d’autant plus que « la Constitution garantit aux Marocains résidents à l’Etranger le droit de vote et de candidature à partir de leurs pays de séjour ».

De son côté, Nezha El Ouafi, nouvelle Ministre déléguée chargée des MRE, a lancé un appel au débat sur le vote et la candidature des MRE. Pour atteindre cet objectif, il faut définir des préalables, d’où la nécessité « d’avoir une vision claire et une perception globale du vote et de la candidature des MRE, afin de créer un consensus national à même d’activer l’article 17 de la Constitution ».

Le Gouvernement précédent s’était opposé aussi bien à l’amendement des lois régissant les élections qu’à la participation directe des MRE. Avec le consensus qui se crée autour de l’article 17 de la Constitution, le bout du tunnel semble proche.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact