Recherche

Plus de la moitié des Marocains ont versé un pot-de-vin en 2015

© Copyright : DR

4 mai 2016 - 10h30 - Société

L’indice annuel de la perception de la corruption vient d’être dévoilé par l’ONG Transparency Maroc et, encore une fois, il n’est pas très glorieux pour le royaume.

Lors d’une conférence de presse organisée mardi à Rabat, l’ONG a fait part des derniers chiffres sur la corruption dans le pays. Ainsi, on apprend que près de la moitié des Marocains (48% exactement), ont versé des pots-de-vin au moins une fois en 2015.

Les domaines les plus touchés restent la Justice avec 49% des personnes qui ont déclaré avoir été contraintes de verser de l’argent. Suivent ensuite la police et la gendarmerie avec 39%, et 38% affirment avoir été obligés de payer des pots-de-vin dans les hôpitaux.

La perception de la corruption est d’autant plus inquiétante qu’ils sont 89% des sondés à penser qu’on ne peut pas la dénoncer et que de toute façon rien ne sera fait si elle est dénoncée. Par contre 10% des sondés ont en fait part à un officiel.

Sur cette enquête qui a concerné 1200 personnes, on apprend également qu’outre la corruption (5e position), les Marocains se préoccupent du chômage, de la santé, de la pauvreté et l’éducation.

Mots clés: Corruption , Santé , Transparency Maroc , Gendarmerie Royale , Police marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact