Recherche

Un Marocain recherché par Interpol pour trafic international de voitures

© Copyright : DR

22 janvier 2020 - 07h00 - Monde

À la demande des services de la police fédérale belge, Interpol vient de lancer un mandat d’arrêt contre un Belgo-marocain, cerveau d’un réseau international de trafic de voitures en Europe. Le mode opératoire de ce réseau criminel transfrontalier consiste à dérober des voitures dans plusieurs pays européens pour les revendre en Afrique du Nord et en Europe de l’Est.

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, l’identité du Marocain recherché n’a pas été révélée. Tout ce qui a été rendu public, est qu’il est recherché parce qu’il est la tête pensante d’un réseau criminel de vols de voitures à travers l’Europe. Multirécidiviste, il avait déjà purgé des peines de réclusion criminelle pour trafic de voitures en Belgique.

Le phénomène de trafic de voitures prend des proportions inquiétantes et interpelle les autorités. Selon des données rendues publiques par Interpol, environ 20 000 voitures sont volées chaque année en Europe. Actuellement, une cellule a été mise sur pied pour le suivi des voitures volées par des réseaux transfrontaliers, dont les ramifications conduisent à des bandes liées au terrorisme.

Le Maroc a d’ailleurs été salué par Interpol, en ce sens que le nombre de voitures volées en Europe, et transitant par le territoire marocain, a nettement baissé durant les six premiers mois de l’année 2019.

Selon l’organisation internationale de la police criminelle, le Maroc a toujours bien coopéré avec les services de sécurité européens afin de combattre ce phénomène de trafic de voitures qui pourrait profiter aux bandes terroristes dans le Sahel et ailleurs.

Mots clés: Belgique , Terrorisme , Interpol , Criminalité , Trafic

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact