Recherche

Harhoura : des concessionnaires de voitures suspectés d’avoir blanchi l’argent de la cocaïne

© Copyright : DR

19 janvier 2020 - 16h40 - Société

L’affaire de cocaïne de Harhoura n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Les services de la police de la localité ont réussi à localiser le cerveau du trafic de drogue et ont découvert que bon nombre de concessionnaires de voitures seraient impliqués dans le blanchiment d’argent sale.

Les éléments de la police de Harhoura ont pu déterminer les ramifications du réseau de trafic de cocaïne et localiser le cerveau de ce trafic aux Émirats Arabes Unis, rapporte Assabah. De même, ils ont découvert que plusieurs concessionnaires de voitures sont impliqués dans le blanchiment d’argent sale.

Ces ramifications ont blanchi l’argent de la cocaïne. Aussi, ont-elles excellé dans la fraude fiscale et la concurrence déloyale. Elles avaient bénéficié de plusieurs exonérations illégales, dont le montant dépasse, dans certains cas, les 600 000 dirhams. Elles avaient également falsifié les documents des voitures pour payer moins de redevances.

En novembre 2019, la police judiciaire de Témara et celle de Casablanca avaient démantelé ce réseau de trafic de drogue. En tout, 476 kg de cocaïne avaient été saisis. L’enquête a permis de localiser le principal accusé à Dubaï, et un mandat d’arrêt international a été délivré contre lui. Les trois individus incarcérés dans cette affaire à la prison d’Al Arjat à Salé sont membres d’un réseau de blanchiment d’argent qui a infiltré les concessionnaires de voitures de luxe, précise-t-on.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact