Recherche

Italie : un Marocain malheureux tue un Italien heureux

© Copyright : DR

4 avril 2019 - 09h40 - Marocains du monde

Le meurtrier de Stefano Leo, tué le 23 février dernier en Italie, s’est rendu à la police. Il s’agit d’un marocain. « Je l’ai tué car il était heureux », a-t-il affirmé.

Stefano Leo, originaire de biella, 34 ans, italien travaillant à Turin, venait de rentrer d’un voyage à l’étranger. Il était tout sourire. Said Machaouat, d’origine Marocaine et de nationalité italienne, 27 ans, séparé de sa compagne et loin de ses enfants, l’a vu dans la rue. Et il l’a tué ! Cela s’est passé sur les rives du Pô à Turin.

L’assassin a pris la fuite après son méfait et s’est rendu de lui-même un peu plus d’un mois après, exactement le 31 mars. Il serait apparemment rongé par le remords. Machaouat a affirmé : « J’ai choisi ce jeune parmi les nombreuses personnes qui se promenaient car il me semblait trop heureux et je ne pouvais supporter son bonheur …. » Ces informations ont été révélées lors d’une conférence de presse organisée par le procureur de Turin, Paolo Borgna.

Selon le site italien New Notizie : « Machaouat voyait que Leo était « trop heureux », alors que lui, qui ne pouvait plus voir ses enfants après l’interdiction imposée par sa compagne italienne et qui vivait comme un sans-abri, ne l’était pas ».

« Je voulais tuer un garçon comme moi, enlever toutes les promesses qu’il avait faites, y compris avoir des enfants…le prendre à ses amis et à sa famille », a déclaré Machouat lors de son interrogatoire dont certaines paroles ont été citées lors de la conférence de presse.

A savoir que Stefano Leo a été attaqué par derrière et a été mortellement poignardé au cou.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact