Ces hommes et femmes marocains condamnés à mort en Irak

26 janvier 2021 - 21h50 - Maroc - Ecrit par : K.B

Laila Kasmi et Ibtissam Haouzi sont les dernières détenues marocaines à avoir été condamnées par un tribunal irakien. Comme elles, 17 autres Marocains, détenus depuis de longues années à la prison EL Hout, attendent le jour de leur exécution.

Le crime de ces Marocains ? Adhésion au groupe d’État islamique(Daesch), et apologie au terrorisme, indique la Coordination nationale des familles des détenus en Irak et Syrie dans un rapport où il est question de procès arbitraires. Le système judiciaire irakien est accusé d’obtenir des aveux sous la «  torture  ».

À l’image de nombreux étrangers en Irak, les prisonniers marocains avaient vu leur vie bouleversée suite au renversement du régime de Saddam Hussein en 2003. Interpellés par les forces de la coalition ou irakiennes, la plupart d’entre eux avaient été poursuivis sans preuves. Depuis lors, les instances internationales des droits de l’homme ne cessent de dénoncer des détentions illégales, des procès sans fin, et des recours à la torture et aux mauvais traitements sans aucun accès à un avocat.

Abdesalam Bekkali, un Tangérois incarcéré depuis 2003 à El Hout et Youssef Menouni, originaire de Fès, figurent parmi les détenus condamnés à mort, fait savoir la Coordination nationale. Mohamed Aalouchen, interpellé en 2006, Abdellatif Tebili, en 2007, et Ahmed Boukadi, 3 ans plus tard, ont écopé, eux, de la réclusion à perpétuité.

Depuis l’exécution de Badr Achouri en 2011, la Coordination craint que les 10 détenus marocains condamnés à mort ne subissent le même sort. Selon Amnesty International, l’Irak demeure le 4ᵉ pays qui exécute le plus de détenus, après la Chine, l’Iran et l’Arabie saoudite.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Irak - Peine de mort - Prison - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Les familles de djihadistes français dénoncent les mauvais traitements de leurs fils en prison en Irak

Les familles des djihadistes français, condamnés à mort en Irak, ont dénoncé "des tortures, des sévices, et des maltraitances physiques et psychiques dans la prison Al Rosafa à...

France : une Marocaine de Daech manque son évasion

Une Marocaine de Daech arrêtée à la frontière turque en 2015 puis incarcérée pour terrorisme à la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne a tenté de s’évader avant d’être...

Marocaines détenues en Syrie et en irak : est-ce le bout du tunnel ?

La Chambre des représentants a décidé de mettre en place une mission parlementaire, chargée d’examiner la situation des Marocaines et leurs enfants détenus en Syrie et en Irak.

Lueur d’espoir pour les Marocains détenus en Syrie et en Irak

Une rencontre réunira très prochainement la mission parlementaire dédiée aux Marocains bloqués et détenus en Syrie et en Irak. Cette première rencontre représente un signe...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.