Recherche

Des responsables marocains cherchent désespérément la nationalité espagnole

© Copyright : DR

19 juillet 2019 - 11h40 - Société

L’opération de naturalisation de responsables marocains commence à prendre une dimension alarmante, au nord du Maroc. Plusieurs candidats se présentent aux élections communales, dans le but de bénéficier de la nationalité espagnole. Le Ministre de l’Intérieur a décidé d’ouvrir une enquête à ce sujet.

Un réseau, composé du fils de l’ancien Maire de Mélilla et d’un Marocain, s’active pour recruter des responsables politiques dans les régions du Nord. Cette facilité pour les élus à obtenir la nationalité espagnole a poussé plusieurs personnalités à présenter leur candidature aux élections communales.

Le réseau en question commence par offrir la carte de séjour aux responsables communaux, avant de les inviter à demander la naturalisation. L’aberration, selon le quotidien Assabah qui rapporte l’information, est que l’ensemble des permis de séjour sont domiciliés à la même adresse, notamment, à l’appartement du fils de l’ancien Maire de la ville.

Les responsables communaux, qui ont réussi à obtenir la nationalité espagnole, deviennent, à leur tour, des recruteurs de nouveaux candidats, pour le compte du réseau espagnol. Le phénomène s’est répandu de manière rapide dans les villes de Nador et d’Al Hocéima, amenant le Ministère de l’Intérieur à entamer une enquête sur la situation.

En raison de la sensibilité des postes des responsables communaux, le Ministère a décidé d’étendre ses investigations à l’enclave espagnole, Mélilla, afin de pouvoir déterminer, d’une part, les relations existant entre les personnes impliquées et le fils de l’ancien Maire, puis, d’autre part, l’incidence de la même adresse dans les permis de séjour. Les autorités marocaines soupçonnent l’utilisation de l’opération de naturalisation à des fins d’espionnage.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact