Carton plein pour le Marrakech Du Rire

16 juin 2014 - 20h33 - Ecrit par : A.S

Le Marrakech Du Rire 2014 (MDR) a clos sa 4ème édition hier, dimanche. Organisée du 11 au 16 juin, l’édition de cette année a connu la participation d’une soixantaine d’humoristes Marocains et Français. Initié par l’humoriste Franco-Marocain Jamel Debbouze, le MDR consacre son succès au Maroc.

Les scènes du palais Baddi et du théâtre Royal ont vu défiler des stars de l’humour français telles Florence Foresti, Franck Dubosc, Kad Merad ou encore Patrick Timsit. Du coté marocain, on peut citer le comédien Marrakchi Eko. Des membres du Jamel Comedy club comme Rédouane Hajrane et Malik Bentalha y ont également pris part.

La soirée inaugurale a été animée, mercredi dernier, par Eko au Palais Badii et Malik Bentalha au Théâtre Royal. Jeudi soir, les spectateurs avaient le choix entre le spectacle de Baptiste Lecaplain qui a eu lieu à l’Institut français de Marrakech, et celui de Youssef Ksiyer qui s’est déroulé à Dar Attakafa.

Les membres du Jamel Comedy Club ont présenté leurs prestations le même jour au Palais Badii. Quant à Jeff Panacloc, il a, en compagnie de sa marionnette bien sûr, fait rire le public venu assister à son spectacle au théâtre Royal.

Le MDR s’est poursuivi vendredi, avec une soirée riche en spectacles. Kamel le Magicien a enchanté ses spectateurs à l’institut français de Marrakech et Malik Bentalha a poussé, à maintes reprises, l’auditoire du théâtre Royal aux éclats de rire.

La particularité de la 4ème édition du Marrakech Du Rire consistait en la participation de tous les invités de cette année au gala qui a eu lieu vendredi et samedi au Palais Badii. D’autres spectacles aussi hilarants les uns que les autres étaient programmés samedi.

Le Marrakech Du Rire était également l’occasion de collecter des dons au profit des enfants des associations El Karam et l’Heure Joyeuse, via l’organisation, dimanche dernier, d’un match caritatif ouvert au public pour la somme de 20 dirhams. Les organisateurs comptent bien perpétuer cette tradition lancée pendant l’édition 2013.

Concernant la censure au Maroc, Jamel Debbouze a déclaré samedi, dans une interview au journal Le Monde qu’il n’a rencontré aucun problème de ce genre. Bien au contraire, il a même été encouragé par « les Marocains à charger plus », a-t-il assuré.

Tags : Marrakech - Jamel Debbouze - Marrakech du rire

Aller plus loin

Marrakech du rire ou des sketchs hostiles aux valeurs marocaines

En 10 ans, le festival du « Marrakech du rire » organisé par l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a marqué les esprits avec des sketchs tout aussi hilarants les uns que les...

Nous vous recommandons

Abdessamad Ezzalzouli s’attire la foudre des Israéliens

L’international marocain Abdessamad Ezzalzouli a, à travers une publication sur Instagram, réagi à l’incursion des forces israéliennes dans la mosquée Al-Aqsa. Cette publication a suscité de vives réactions de la part des médias et internautes...

L’Algérie menace de prendre de nouvelles mesures contre le Maroc

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara, revient sur la décision de l’Algérie relative à la fermeture de son espace aérien aux avions marocains civils et militaires et à ceux ayant un numéro d’immatriculation marocain. Il n’exclut pas de...

Des étrangers et des Marocaines arrêtés pour prostitution à Marrakech

Les éléments de la police judiciaire de Marrakech ont procédé à des interpellations massives dans une villa transformée en boîte de nuit où étaient organisées des soirées arrosées. Des filles mineures se trouvent parmi les personnes interpellées qui ont violé...

Panique à bord d’un vol Ryanair Toulouse-Marrakech

Les passagers du vol Ryanair à destination de Marrakech en provenance de Toulouse ont été pris de panique lundi 28 mars, après un décollage qui a mal tourné.

Huile d’olive : les professionnels marocains déçus par la récolte

Les professionnels marocains de l’huile d’olive s’attendent à une récolte supérieure à celle de l’année dernière. Toutefois, la réussite de la campagne de cette année reste tributaire d’une bonne pluviométrie.

Après 13 ans de prison, Hassan Iasir, meurtrier d’une policière, est libre

Le tribunal d’application des peines de Bruxelles a accordé la liberté complète à Hassan Iasir, l’un des trois hommes condamnés en 2011 pour home-jacking avec circonstance aggravante de meurtre sur la jeune policière, Kitty Van...

Les MRE en voiture devront encore attendre avant de prendre le bateau à Algésiras

Après le réchauffement des relations entre le Maroc et l’Espagne, le trafic régulier des passagers et des autocars reprend ce mardi 12 avril 2022 entre les ports marocains de Tanger Med et de Tanger-Ville et les ports espagnols d’Algesiras et de Tarifa....

L’État islamique menace le Maroc à cause de ses relations avec Israël

Pour avoir normalisé ses relations avec Israël, le Maroc est devenu la cible permanente de l’État islamique (Daech). Pour le moment, les terroristes pro-Daech n’arrivent pas encore à attaquer le royaume qui dispose d’un service de renseignements efficace et...

Maroc : après la canicule, les averses orageuses

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit des averses orageuses localement fortes, ce samedi dans plusieurs provinces du royaume dont Al Hoceima.

Abdelilah Benkirane en deuil

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) vient de perdre sa belle-sœur, des suites d’une longue maladie.