Entre le Maroc et la France, le coeur de Jamel Debbouze balance

23 avril 2014 - 15h30 - Ecrit par : A.S

Dans une interview accordée au journal Libération, Jamel Debbouze affirme qu’il ne saurait choisir entre le Maroc et la France tout comme on ne pourrait choisir entre son père et sa mère.

Jamel Debbouze est entre deux cultures. Le franco-marocain est certes né en France, le 18 juin 1975, mais il est le fils aîné d’une famille originaire de Taza, au Maroc.

Questionné au sujet de cette dualité, l’humoriste réponds : « Je ne pourrais me définir concrètement, mais ce qui est certain, c’est que tous les jours je suis marocain. Quand je suis sur scène ou au cinéma, je glisse des mots d’arabe et cela peut paraître anodin, mais ce sont des choses qui ponctuent mon phrasé. Le Maroc est ma culture, elle fait partie intégrante de moi, je ne peux quantifier ce que j’ai de marocain ou de français. On ne choisit pas entre son père et sa mère, je ne pourrais choisir entre le Maroc et la France ».

Par ailleurs, l’on pourrait croire que c’est la France qui lui a donné sa chance pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, mais il n’en est rien. Jamel Debbouze est catégorique à ce sujet : « ce sont les Marocains qui m’ont donné l’opportunité de jouer mon spectacle, qui ont construit ma carrière, et ce sont les Marocains qui continuent à nous soutenir avec le Marrakech du rire. Je suis fier d’être marocain ; à chaque fois que j’ai l’occasion de venir ici, je viens avec beaucoup de joie ».

Il paraît même que l’humoriste marocain ambitionne de monter un Jamel comedy club à Casablanca. Selon Debbouze : « Pour tout vous dire, mon rêve serait de monter un « Jamel Comedy Club » à Casablanca avec exactement le même théâtre qu’à Paris, car il y a du potentiel ! J’en appelle à tous les partenaires, c’est quelque chose que j’ai vraiment envie de monter, d’autant que les artistes en ont besoin ».

Pour finir, Jamel annonce une programmation de grande qualité cette année au Marrakech du rire. Ainsi, selon ce dernier explique : « Je peux vous dire que c’est une programmation exceptionnelle, comme tous les ans. Kad Merad sera présent et pour ce qui est des artistes en vue, je dirais Dany Boon et Johnny Hallyday. Après, bien sûr, il peut y avoir des aménagements, mais c’est une très bonne programmation ».

Tags : Marrakech - Jamel Debbouze - Casablanca - Spectacle - Taza

Nous vous recommandons

Ikea recrute 500 personnes pour son nouveau magasin au Maroc

Le géant suédois d’ameublement Ikea a lancé une campagne de recrutement pour pourvoir plus de 500 postes dans son nouveau magasin situé sur la route de Cabo Negro, dont l’ouverture est prévue l’été prochain.

Le PP demande une réponse ferme du gouvernement aux « attaques » du Maroc

Le Parti populaire (PP) de Melilla a demandé au gouvernement espagnol de répondre fermement au Maroc qui envisage de construire de nouvelles fermes piscicoles sur la route maritime reliant Almería à Melilla, après celle installée dans les eaux...

Du changement pour le match Maroc-RDC

Prévu le 26 mars prochain, le match aller des barrages de la Coupe du Monde 2022 entre le Maroc et la République démocratique du Congo, change de date. Quant au match retour, il change d’heure.

Tanger : un conducteur ivre tue 3 personnes et blesse 3 autres (vidéo)

Trois personnes d’une même famille ont été tuées dimanche, dans un accident de voiture au quartier Rahrah dans la banlieue de Tanger. Au volant de la voiture, un conducteur en état d’ébriété.

Les touristes français délaissent le Maroc pour l’Espagne

Les campings de la région de Murcia espèrent un afflux de touristes lors des vacances de Pâques, tant sur la côte de Carthagène, Mazarrón et Águilas qu’à l’intérieur de la région qui profite du désamour des touristes pour le Maroc cette saison...

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le projet va démarrer « à court terme ». Les chaînes de production, les chambres...

Le Maroc conditionne l’ouverture des frontières

Les autorités marocaines espèrent une amélioration de la situation épidémiologique au royaume et dans le monde, pour rouvrir les frontières dans les prochaines semaines.

Algésiras dénonce le « désintérêt » du gouvernement espagnol après l’annulation de Marhaba

Le conseil municipal d’Algésiras (Cadix), dirigé par José Ignacio Landaluce (PP), a dénoncé samedi, le « désintérêt » du gouvernement central (PSOE et Podemos) pour la ville et a rappelé le rôle important du port de la ville en tant que maillon essentiel dans le...

Les parents de Monim, rapatrié, regrettent son retour au Maroc

Monim Almaymoni fait partie de la première vague de mineurs du centre sportif de Santa Amelia rapatriés au Maroc. Ses parents, qui l’ont poussé à partir, regrettent son retour. Le jeune homme aussi guette la moindre occasion pour retourner à...

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une source d’énergie écologique par...