Marrakech : 20 personnes arrêtées pour participation à une fête clandestine

29 janvier 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le non-respect des mesures qu’impose la lutte contre la propagation du coronavirus, a conduit à l’arrestation d’une vingtaine de personnes dont cinq placées en garde à vue à Marrakech. Elles se sont retrouvées dans une villa pour une fête, en violation de l’état d’urgence sanitaire toujours en vigueur.

La fête interrompue par la police se déroulait dans une villa du quartier Oulja de Marrakech. Une initiative qui va à l’encontre de toutes les restrictions mises en place par les autorités. Suite aux appels des riverains pour se plaindre de cette violation de l’état d’urgence sanitaire, la police a opéré une descente pour suspendre la fête, qui selon les fêtards, serait organisée pour célébrer un anniversaire, rapporte Le360.

Les organisateurs et les invités ont été tous conduits au poste de police. Cinq des participants ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête judiciaire ordonnée par le Parquet. Quant aux autres, ils ont été contraints de payer une amende, pour « violation de l’état d’urgence ».

Depuis le 20 mars 2020, où le Maroc a imposé des mesures restrictives pour protéger la population contre le coronavirus, les forces de sécurité mixtes déployées un peu partout sur le territoire national veillent au respect strict et l’application rigoureuse des mesures de l’état d’urgence sanitaire, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Garde à vue - Arrestation - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Maroc : la justice ouvre une enquête pour violation du confinement

Suite aux violations du confinement dans les villes de Tanger, Tétouan, Fès et Salé, le parquet a décidé d’ouvrir une enquête.

Casablanca : 27 interpellations pour violation de l’état d’urgence sanitaire et destruction de biens

27 personnes dont 7 mineurs ont été arrêtées lundi soir par les éléments de la police de Casablanca pour non respect de l’état d’urgence sanitaire. Ils sont également accusés...

Violation du confinement : voici le point des arrestations

Les éléments de la police ont interpellé un total de 24 311 individus au niveau de l’ensemble des villes marocaines, dont 1 769 ces dernières 24 heures dans le cadre des...

Maroc : la sœur d’une députée interpellée pour violation du confinement

Prise en flagrant délit pour non-respect du confinement, Iyehanidou Maelainine, sœur de la députée Amina Maelainine, a été placée en garde à vue à Tiznit le mercredi 8 avril 2020.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.