Marrakech : le Bitcoin fait de nouvelles victimes

19 avril 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Malgré les mises en garde des autorités, plusieurs Marocains, dont des hommes d’affaires, se sont fait piéger en se faisant escroquer environ 30 millions de dirhams via des Bitcoins.

L’escroc est un jeune adepte de la cryptomonnaie et de l’environnement blockchain. Issu d’un milieu relativement aisé, il avait l’art de convaincre et maitrisait à la perfection tout ce qui a rapport avec la monnaie virtuelle. Selon le quotidien Al Akhbar, c’est à Marrakech et d’autres régions du Maroc qu’il a ciblé ses victimes.

À lire : Maroc : malgré l’interdiction de la crypto-monnaie, les transactions de Bitcoin explosent

C’est ainsi que l’escroc en col blanc a fait courir le bruit, qu’il détenait un patrimoine important libellé en Bitcoin et qu’il y avait une possibilité de céder quelques-uns à qui était intéressé. De bouche-à-oreille, il se fait rapidement un nom dans le milieu. Il réussit à amasser 30 millions de dirhams avant de disparaître.

À lire : Maroc : les autorités mettent en garde contre le Bitcoin

Toutes les tentatives de ses victimes pour retrouver ses traces ont été vaines. Elles ont alors décidé de porter plainte pour escroquerie. Pourtant, cette nouvelle escroquerie aurait pu être évitée si les victimes avaient pris au sérieux les récentes mises en garde des autorités marocaines face aux risques associés à l’utilisation des monnaies virtuelles du type Bitcoin. Il s’agit selon elles, « d’un procédé susceptible d’être utilisé à des fins illicites, en particulier le blanchiment de capitaux ou le financement d’activités criminelles ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Bitcoin - Escroquerie - Plainte

Aller plus loin

Casablanca : bitcoin, séquestration et extorsion de 2 millions de dirhams

Une affaire d’enlèvement et de séquestration vient d’être mise à nu par la police à Casablanca. On parle également de la saisie d’une somme de 2 millions de dirhams, dont...

Casablanca : plusieurs arrestations dans une affaire de Bitcoin

Les éléments du Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers, relevant de la brigade nationale de la Police Judiciaire ont procédé à l’interpellation de...

Le Maroc, premier en matière de transactions de Bitcoin en Afrique du Nord

Le Maroc arrive en tête des pays de l’Afrique du Nord en matière de volumes de transactions Bitcoin pair-à-pair et se classe quatrième sur le continent africain. C’est ce que...

Mohammedia : arrestation d’un palestinien pour trafic de bitcoins et terrorisme

Un ressortissant palestinien, résidant dans la ville de Mohammedia, a été interpellé par les services du Bureau central d’Investigations judiciaires (BCIJ), pour son implication...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.