Recherche

Marrakech, ville fantôme

© Copyright : DR

26 mars 2020 - 08h00 - Economie

Le confinement décrété pour contrer la pandémie du COVID-19 au Maroc est globalement respecté dans la ville de Marrakech. La ville ocre s’est muée en ville fantôme ou presque.

La ville ocre, première destination des touristes nationaux et étrangers, laisse place à une ville fantôme en raison de l’état d’urgence sanitaire.

Des constats faits sur le terrain par Barlamane, il ressort que les quartiers les plus huppés et les zones villas de la cité ocre comme "Guelliz", "Targa", "Assif", "Issil", "Al Fadel", "Al Izdihar", "Al Badii", et "Amerchich" ou la zone touristique de l’Agdal, de l’Hivernage, ou encore la mythique place de Jemâa El Fna, respectent ad litteram les consignes et les mesures décrétées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Les grandes communes comme Sidi Youssef Ben Ali, Daoudiate, Al Massira semblent avoir connu quelques poches de résistance. Ainsi, des patrouilles mixtes (police, forces auxiliaires, agents d’autorité...) ont dû investir la ville pour sensibiliser les retardataires sur les dangers de cette pandémie mondiale et les inviter à rentrer chez eux. Ceux-ci ont fini par se plier aux règles du confinement.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact