Mastercard : le paiement sans contact désormais majoritaire en Afrique et au Moyen-Orient

11 mai 2020 - 02h30 - Economie - Ecrit par : I.L

Avec la propagation de la pandémie du covid-19, plusieurs consommateurs en Afrique et au Moyen-Orient utilisent le paiement sans contact, en invoquant la sécurité et la propreté, selon un sondage mondial réalisé par Mastercard, l’un des principaux acteurs du marché.

Dans un communiqué, Mastercard a indiqué qu’en mars, alors que de nombreux pays du Moyen-Orient imposaient les restrictions nécessaires à la distanciation sociale, plus de 70 % des consommateurs se sont tournés vers les paiements par carte sans contact pour les achats essentiels.

Désormais, courir au magasin pour acheter des œufs, des médicaments et d’autres produits de première nécessité, a changé de manière spectaculaire. Les acheteurs du monde entier ont dû s’adapter aux mesures de distanciation sociale et à d’autres nouveaux défis lorsqu’ils achètent des produits de consommation courante pour leurs familles et leurs proches, précise le même communiqué.

Pour Mastercard, qui a réalisé cette étude à travers des entretiens en ligne avec 17 000 consommateurs dans 19 pays du monde, les résultats des répondants au Moyen-Orient et en Afrique montrent que les cartes sans contact ont du succès.

En clair, six personnes interrogées sur dix (61 %) dans la région, ont échangé leurs cartes contre une carte sans contact. D’après les résultats, 70 % des personnes interrogées dans la région disent utiliser désormais une forme de paiement sans contact.

Face à la pandémie, 84 % des personnes interrogées ont déclaré que le paiement sans contact était un moyen de paiement plus propre. De même, 79 % ont déclaré que les méthodes de paiement sans contact ont été faciles à adopter. Par ailleurs, l’étude a également relevé l’adoption durable du sans contact.

Sujets associés : Banques - Afrique

Aller plus loin

Maroc : boom des achats en ligne malgré la pandémie du Covid-19

Les paiements par carte ont connu une croissance soutenue pendant la période de crise sanitaire due au coronavirus. Près de 73% des consommateurs l’ont adopté en Afrique et au...

Maroc : les paiements sans contact passent à 600 dirhams

Après son adoption pendant la période sanitaire, le paiement sans contact semble s’installer dans les habitudes des Marocains. En collaboration avec Visa et Mastercard, le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des...

Les dépôts bancaires des MRE dépassent les 190 MMDH

À fin juin dernier les dépôts bancaires se sont accrus de 3,9 % s’établissant à 1 085,2 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Maroc : les virements bancaires instantanés opérationnels en mai

Annoncée en début d’année pour être effective au premier trimestre, la décision de Bank Al-Maghrib de mettre en place un système de virement bancaire instantané, sera opérationnelle en mai. Il offre plusieurs avantages comme la rapidité des transactions.

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : hausse du nombre de cartes bancaires en 2021

Au 31 décembre 2021, les cartes émises par les banques marocaines ont atteint 17,9 millions de cartes, en hausse de 4,1 % par rapport à un an auparavant. Plus de la moitié des cartes est utilisée pour des opérations de retrait en cash.

Maroc : panne générale du paiement par carte bancaire

Mercredi dans la soirée, les paiements par cartes bancaires marocaines sur internet ont connu d’importantes perturbations. Cette défaillance serait due à une panne informatique du Switch national.