Recherche

Medhi Benatia fait ses adieux aux Lions de l’Atlas

© Copyright : DR

2 octobre 2019 - 19h30 - Sport

Le capitaine des Lions de l’Atlas a annoncé sa retraite internationale, ce mardi 1er octobre. Dans un long entretien avec un média saoudien, l’international marocain évoque sa riche carrière auréolée de 11 années d’expériences, de gloire mais également de déception.

Mehdi Benatia tourne définitivement le dos à sa carrière internationale de joueur. Cette décision que se prépare à prendre le capitaine de l’équipe marocaine a été décidée quelques années plus tôt, de retour de l’expédition russe, mais mis en stand –by sous la pression de l’ex-sélectionneur Hervé Renard. Selon la chaîne sportive qatarie beIN SPORTS, Renard l’avait persuadé de revenir en novembre dernier pour le match capital face au Cameroun, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019.

Malheureusement en Égypte, Benatia a été transparent lors du tournoi. Il n’a joué que les deux premiers matchs de la phase de poules (contre la Namibie et la Côte d’Ivoire) et a même raté le huitième de finale face au Bénin. Face à cette baisse de performance, le Lion de l’Atlas est resté très discret en dehors du terrain, ne donnant aucune déclaration à la presse et ne se rendant à aucune conférence de presse, rapporte le même média

Et pourtant la carrière internationale de ce défenseur d’Al Duhail a été riche et pleine de suspense. Débarqué de Clermont Foot, un club de Ligue 2 française par le technicien français Roger Lemerre, champion d’Europe avec la France en 2000 et champion d’Afrique 2004 avec la Tunisie, ce jeune talentueux à l’époque a su combler le vide au niveau de la défense marocaine. Lors du match amical contre la Zambie disputé le 19 novembre au complexe Mohammed V, le jeune défenseur Medhi Benatia a surpris et a rendu une copie parfaite à la fin de la rencontre.

Mehdi ne s’est pas arrêté en de si bon chemin. Au fil des rencontres, Benatia devient un élément clé de l’équipe nationale marocaine, rapporte la même source. En dépit de ses efforts surhumains pour jouer son rôle au sein de l’équipe, le Maroc n’est pas arrivé à décrocher son ticket pour la Coupe du Monde et la CAN 2010.

De plus en plus en vue au sein de l’effectif, il n’en fallut pas plus pour que l’ex-sociétaire de l’Udinese, de l’AS Rome et du Bayern Munich récupère sous Badou Zaki, héros de 2004, le brassard de capitaine du onze national. Avec l’arrivée de Renard, le Maroc s’est qualifié pour la CAN 2017, au Gabon et s’est hissé pour la première fois depuis 2004 au second tour et a également décroché son ticket pour le Mondial 2018 en Russie, après une victoire sur la Côte d’Ivoire à Abidjan (0-2), sur des buts de Nabil Dirar et... Medhi Benatia.

Ce mardi 1er octobre est enfin la bonne date. Le Bianconero et capitaine a mis officiellement fin à cette carrière prospère et pleine de péripéties.

Mots clés: Football , Medhi Benatia

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact