Recherche

Medhi Benatia n’est pas parti au Qatar pour l’argent

© Copyright : DR

3 avril 2019 - 20h00 - Sport

Medhi Benatia, le capitaine des Lions de l’Atlas, vient d’accorder une interview à BeIn Sports dans laquelle il affirme, entre autres choses, que ce n’est pas l’argent qui l’a poussé à aller au club qatari Al Duhail mais bien le football qui, selon ses propos, guide chacun de ses pas.

Répondant aux critiques qui lui parviennent concernant son choix de carrière (alors qu’il était à la Juve et qu’il pouvait encore jouer dans de grands clubs européens), Medhi Benatia, 31 ans, affirme que ce n’est pas pour l’argent qu’il a fait ce dernier choix d’Al Duhail : « Celui qui pense que je suis venu pour l’argent, il doit regarder ma carrière, les choix que j’ai fait, que ce soit la Ligue 2 quand je suis partie de Marseille pour aller à Clermont-Ferrand, Lorient ou Udinese. Après Udinese j’ai eu des opportunités d’aller dans des pays du Golfe ou en Turquie où ça payait beaucoup plus qu’à la Roma par exemple. Toute ma carrière j’ai donné la priorité au football. Toute ma vie de toute façon, j’ai donné la priorité au football ».

Le fait de parler argent le fait même rire : « Ça me fait rigoler. Aujourd’hui en 2019, malheureusement tu ouvres la première revue d’une revue de football et tu peux voir les salaires des joueurs de foot. Tu peux voir combien il a gagné en publicité, en ci, en ça, combien il a dépensé presque ».

Et on le critiquerait même pour ses « nouvelles » performances, amoindries selon certains de ses détracteurs. Benatia répond : « Il y en a beaucoup qui m’envoient des messages du style ‘aujourd’hui tu es au Qatar, on n’a plus besoin de toi, pas besoin de venir en sélection’. Les gens qui m’écrivent cela, ce sont les mêmes qui étaient en train de m’applaudir quand j’ai joué blessé contre la Côte d’Ivoire ». Le Lion de l’Atlas en profite d’ailleurs pour leur rendre quelques claques, dont on ne sait que penser : « ce sont les mêmes personnes qui t’ont dit merci et qui aujourd’hui te crachent dessus parce que tu as fait un choix qui ne leur plaît pas. Mais que veux-tu que je te dise ? Pas de souci, parle avec le coach ! » Est-ce un message à ceux qui retournent leur veston ? Ou même aux fans qui risquent toujours de le faire à tout moment ? Drôle de position à l’égard des fans…

Quoi qu’il en soit, Benatia est clair sur ce point. C’est à Hervé Renard de décider de sa présence ou non en sélection nationale, et donc d’en assumer la responsabilité, selon ce qu’on peut également comprendre bien que ce ne soit pas dit. Seul l’avis du coach lui importe. A bon entendeur !

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact