Medhi Benatia n’est pas parti au Qatar pour l’argent

3 avril 2019 - 20h00 - Ecrit par : Bladi.net

Medhi Benatia, le capitaine des Lions de l’Atlas, vient d’accorder une interview à BeIn Sports dans laquelle il affirme, entre autres choses, que ce n’est pas l’argent qui l’a poussé à aller au club qatari Al Duhail mais bien le football qui, selon ses propos, guide chacun de ses pas.

Répondant aux critiques qui lui parviennent concernant son choix de carrière (alors qu’il était à la Juve et qu’il pouvait encore jouer dans de grands clubs européens), Medhi Benatia, 31 ans, affirme que ce n’est pas pour l’argent qu’il a fait ce dernier choix d’Al Duhail : « Celui qui pense que je suis venu pour l’argent, il doit regarder ma carrière, les choix que j’ai fait, que ce soit la Ligue 2 quand je suis partie de Marseille pour aller à Clermont-Ferrand, Lorient ou Udinese. Après Udinese j’ai eu des opportunités d’aller dans des pays du Golfe ou en Turquie où ça payait beaucoup plus qu’à la Roma par exemple. Toute ma carrière j’ai donné la priorité au football. Toute ma vie de toute façon, j’ai donné la priorité au football ».

Le fait de parler argent le fait même rire : « Ça me fait rigoler. Aujourd’hui en 2019, malheureusement tu ouvres la première revue d’une revue de football et tu peux voir les salaires des joueurs de foot. Tu peux voir combien il a gagné en publicité, en ci, en ça, combien il a dépensé presque ».

Et on le critiquerait même pour ses « nouvelles » performances, amoindries selon certains de ses détracteurs. Benatia répond : « Il y en a beaucoup qui m’envoient des messages du style ‘aujourd’hui tu es au Qatar, on n’a plus besoin de toi, pas besoin de venir en sélection’. Les gens qui m’écrivent cela, ce sont les mêmes qui étaient en train de m’applaudir quand j’ai joué blessé contre la Côte d’Ivoire ». Le Lion de l’Atlas en profite d’ailleurs pour leur rendre quelques claques, dont on ne sait que penser : « ce sont les mêmes personnes qui t’ont dit merci et qui aujourd’hui te crachent dessus parce que tu as fait un choix qui ne leur plaît pas. Mais que veux-tu que je te dise ? Pas de souci, parle avec le coach ! » Est-ce un message à ceux qui retournent leur veston ? Ou même aux fans qui risquent toujours de le faire à tout moment ? Drôle de position à l’égard des fans…

Quoi qu’il en soit, Benatia est clair sur ce point. C’est à Hervé Renard de décider de sa présence ou non en sélection nationale, et donc d’en assumer la responsabilité, selon ce qu’on peut également comprendre bien que ce ne soit pas dit. Seul l’avis du coach lui importe. A bon entendeur !

Tags : Football - Lions de l’Atlas - Medhi Benatia

Aller plus loin

Medhi Benatia dément sa retraite sportive

Les rumeurs qui circulent sur une probable retraite de l’international marocain Medhi Benatia sont fausses et sont alimentées par les difficultés physiques enregistrées par le...

Nous vous recommandons

Jamel Debbouze à nouveau honoré

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a remporté le prestigieux Prix Adami de l’artiste citoyen édition 2022, destiné aux artistes qui s’impliquent au service de la société.

L’Espagne va gagner 10 millions d’euros en aidant le Maroc à importer du gaz

Pour la «  première fois  », le Maroc va acheter du gaz naturel liquéfié (GNL) sur le marché international et l’acheminer sur son territoire via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) en sens inverse, après l’avoir transformé dans une usine de regazéification en...

Quick cartonne grâce au halal

La chaîne de restauration rapide, Quick, réalise de gros chiffres d’affaires grâce à la commercialisation de la viande halal, bien loin toutefois de ses gros concurrents, notamment McDonald’s.

Emirates recrute au Maroc

Emirates lance une vaste campagne de recrutement sur les six prochains mois. La compagnie recherche 3 000 membres d’équipage et 500 agents des services aéroportuaires pour son hub de Dubaï.

Formule 1 : le Maroc veut accueillir la compétition

63 ans après avoir abrité un Grand Prix de Formule 1, le Maroc a fait la demande pour accueillir la compétition. L’annonce a été faite mercredi par Stefano Domenicali, PDG de Formula One Group.

Italie : un jeune Marocain étrangle à mort son rival amoureux

Un Marocain âgé de 21 ans est soupçonné d’avoir étranglé à mort un jeune italien de 17 ans qui serait son rival amoureux dans le Nord-Est de l’Italie. La victime entretenait une relation amoureuse avec sa petite amie de 19 ...

Près de 70% des Marocains défavorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie

En tout, 67 % des Marocains ne sont pas favorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie, un souhait exprimé par le roi Mohammed VI dans le discours prononcé à l’occasion de la fête du trône le 31 juillet. C’est ce que révèle un sondage en ligne proposé...

« L’alliance entre Rabat et Tel Aviv, un choc puissant pour l’Allemagne »

Isabelle Werenfels, cheffe du bureau de renseignement pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient au sein du BND, estime que l’alliance entre le Maroc et Israël est un « choc puissant » non seulement pour l’Allemagne, mais pour toute l’Union européenne...

Le cartel de Sinaloa s’intéresse au haschich marocain

La Garde civile a démantelé un réseau de trafic de haschich en provenance du Maroc. La drogue était transportée dans des avions et hélicoptères pilotés par des membres du cartel mexicain Sinaloa.

Hachim Mastour n’a plus de club

L’international marocain Hachim Mastour est libre. Il vient de résilier son contrat, selon l’annonce faite par le club italien Reggina 1914. Le joueur âgé de 23 ans est donc libre de tout contrat et espère trouver un autre club assez...