Medi1TV sanctionne une journaliste pour avoir employé l’expression « Sahara occidental »

24 avril 2017 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des mesures administratives « rigoureuses » ont été prises par la chaine Medi1TV pour « une erreur professionnelle qu’une journaliste de la chaîne a commise au sujet de l’intégrité territoriale du royaume ».

Dans un communiqué, Medi1TV explique « qu’après la constatation de l’erreur professionnelle commise par la journaliste Soumia Dghoughi, responsable de la production et de la présentation de l’émission Afrique Soir diffusée en direct vendredi soir, où elle a utilisé l’expression ‘Sahara occidental’ pour faire référence aux provinces du sud du Royaume au lieu du terme ‘Sahara marocain’, la chaîne a pris les mesures administratives “rigoureuses” qui s’imposent ».

Pour la chaîne, une enquête a été établie en vue « d’établir les responsabilités, dévoiler les circonstances de cet acte inacceptable et prendre les mesures légales qui s’imposent ».

Compte tenu du fait que « la responsabilité directe de cette erreur incombe en premier lieu à la journaliste qui produit et présente ladite émission, il a été procédé à sa suspension immédiate de ses fonctions, dans l’attente de la fin de l’enquête professionnelle et administrative pour prendre les décisions qui s’imposent ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sahara Marocain - Medi 1 Tv - Sahara Occidental - Soumia Dghoughi

Aller plus loin

Medi 1 TV suspend un rédacteur en chef après une erreur sur le Sahara

« Une erreur éditoriale » est à l’origine de la suspension d’un rédacteur en chef du journal télévisé de la matinée sur la chaine Medi 1 TV.

Nouveau challenge pour le Franco-Marocain Rachid M’Barki

Le Franco-Marocain Rachid M’Barki, 51 ans, est le nouveau visage de l’émission de faits divers "Faites entrer l’accusé", qui sera désormais diffusée sur RMC Story dès septembre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.