Recherche

Pas de médiation de la Ligue arabe dans la crise entre le Maroc et l’Algérie

© Copyright : DR

4 octobre 2021 - 18h40 - Maroc - Par: S.A

Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue arabe, affirme que son organisation n’est pas disposée à jouer le rôle de médiateur dans la crise entre le Maroc et l’Algérie.

Le conflit entre Rabat et Alger ne fera l’objet d’aucun débat au prochain sommet de la Ligue arabe qui se tiendra en Algérie en mars 2022. Le secrétaire général de l’organisation explique les raisons qui sous-tendent cette position. « Depuis 1975, la Ligue arabe n’est pas intervenue à la demande des deux parties », a déclaré Ahmed Aboul Gheit dans un entretien accordé à Sky News Arabia.

À lire : Rupture avec le Maroc : l’Algérie refuse toute médiation arabe

« Ils ont demandé (aux autres pays arabes) : restez loin de cette affaire, car vous allez vous brûler les doigts », a-t-il ajouté. En d’autres termes, la ligue ne mènera aucune démarche allant dans le sens du rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie.

À lire : La Ligue arabe appelle le Maroc et l’Algérie à la retenue

En septembre, l’Algérie s’était opposée à toute médiation arabe pour trouver une solution aux tensions avec le Maroc. « La question de la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc n’est pas et ne sera pas à l’ordre du jour de la réunion ministérielle, et que la décision de rompre les relations diplomatiques ne fera pas l’objet d’une discussion ou d’une délibération. C’est une décision souveraine, définitive et irréversible », avait déclaré le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra en marge de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères et pendant des réunions consultatives en prélude à cette rencontre.

Mots clés: Algérie , Diplomatie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact