Le parlement marocain reconnaît enfin Mehdi Ben Barka

24 mars 2015 - 18h26 - Ecrit par : J.L

Le nom du défunt opposant marocain Mehdi Ben Barka vient d’être inclus dans la liste des présidents du parlement publiée sur le site de l’hémicycle . Ben Barka avait présidé cette institution entre 1956 et 1959. A l’époque, l’appareil législatif marocain était baptisé l’Assemblée consultative du Maroc. Les membres de cette instance avaient été alors nommés et non élus.

A l’occasion du cinquantenaire du parlement marocain commémoré en novembre 2013, plusieurs militants du Parti de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), avaient protesté contre le fait que le nom de Mehdi Ben Barka n’avait jamais été cité comme étant le premier président du parlement marocain.

Le portrait de Mehdi Ben Barka est visible également parmi les photos des présidents de l’appareil législatif marocain, accrochées au sein du parlement. Le Maroc reconnaît ainsi que le défunt opposant est partie intégrante de l’histoire du Royaume.

Le célèbre leader socialiste, ancien professeur de feu Hassan II, avait été enlevé le 29 octobre 1965 devant la brasserie Lipp à Paris. Son fils Bachir Ben Barka réclame encore la vérité sur la mort de son père, 50 ans après sa disparition.

Tags : France - Paris - Mehdi Ben Barka - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Bachir Ben Barka

Aller plus loin

Qui a tué Mehdi Ben Barka ?

Depuis 48 ans, la mort du défunt leader socialiste marocain Mehdi Ben Barka demeure une énigme. Le corps de l’opposant disparu le 29 octobre 1965 en France, n’a jamais été...

Driss Lachgar, les dessous d’une ascension

Driss Lachgar a été élu dimanche, premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires avec 848 voix contre 650 pour son rival Ahmed Zaidi. Jugé populiste à l’image de...

Hassan II a-t-il tenté d’empêcher l’enlèvement de Ben Barka ?

L’enlèvement de l’ancien leader socialiste marocain Mehdi Ben Barka a été orchestré par les Américains et feu Hassan II a même essayé de les en empêcher. C’est ce qu’affirme Mohamed...

Miloud Tounzi, ancien officier de contre-espionnage, poursuit l’avocat de la famille Ben Barka

Miloud Tounzi, alias Larbi Chtouki, officier du contre-espionnage marocain impliqué dans l’enlèvement en 1965 à Paris de l’opposant nationaliste Mehdi Ben Barka, poursuit en...

Nous vous recommandons

Le Maroc produit seulement 10% de sa consommation de gaz

« Les gisements d’hydrocarbures dans le Royaume demeurent insuffisamment explorés », a estimé la ministre marocaine de la Transition énergétique et du Développement durable

Le Maroc accusé « d’extorquer » l’Espagne

Le parti Vox estime que l’Espagne ne peut pas entretenir de bonnes relations avec le Maroc, tant que le royaume continue de l’« extorquer » et qu’elle « se laissera faire ».

Le réarmement du Maroc fait peur à l’Espagne

Le réarmement dans lequel s’est lancé le Maroc ces dernières années constituerait, selon certains experts espagnols, une « menace militaire » pour l’Espagne et le détroit.

Marrakech rationne l’eau

Les habitants de la région de Marrakech devront désormais respecter une série de mesures prises pour rationaliser les ressources en eau. Les autorités régionales souhaitent pallier à la pénurie d’eau.

Tanger : deux jeunes filment l’agression sexuelle d’une fille

Deux jeunes ayant agressé une jeune fille à Tanger , ont partagé la vidéo de leur forfait sur Facebook, suscitant la colère des internautes qui réclament des autorités leur arrestation immédiate.

Algérie : une base aérienne militaire près de la frontière marocaine

L’Algérie a décidé de construire une base aérienne militaire près de la frontière marocaine. Dans ce sens, elle développerait une partie de l’aéroport de Tindouf.

Plus de la moitié des visas Schengen pour les Marocains délivrés par la France

La Direction des Études et des Prévisions Financières (DEPF), a récemment publié les chiffres sur les voyages des Marocains au titre de l’année 2019. Il ressort que le Maroc est le 5ᵉ pays en volume de visas Schengen...

Casablanca : nouvelle extension de la ligne du busway

Casa Transport a annoncé une extension de 2,5 kilomètres des lignes du busway de la ville, dont la deuxième est prévue cette année.

Maroc : mauvaise surprise à la pompe

Les prix des carburants au Maroc se sont encore envolés à la pompe ces derniers jours, dépassant par endroits les 14 DH le litre.

Des hackers iraniens ciblent le Maroc

Des hackers affiliés à l’Iran seraient liés à une série d’attaques ciblées visant des fournisseurs d’accès Internet (FAI) et des opérateurs de télécommunications au Maroc, en Tunisie, en Arabie saoudite et en...