Recherche

Menaces sur le Maroc : ce que l’on sait du déploiement de l’armée

© Copyright : DR

17 août 2014 - 20h55 - Société

Toujours pas de réactions des autorités marocaines suite à la mise en place par les Forces Armées Royales de plusieurs batteries antimissiles sur la corniche de Casablanca, dans la zone que l’on surnomme El Hank.

Qui dit silence des autorités, dit interrogations des médias marocains. Pour les uns, l’installation des missiles sur la corniche de Casablanca, pourtant haut lieu fréquenté par les touristes marocains et d’ailleurs, est synonyme d’une menace terroriste de grande envergure sur le pays. Pour le reste, il s’agit juste de quelques exercices militaires basiques dont il ne faut surtout pas s’inquiéter.

Dès vendredi, la presse avait déjà élaboré deux scénarios possibles pour expliquer cette démonstration de force de la part des Forces armées royales (FAR). Assabah explique que l’impressionnant arsenal installé par le Maroc est dû « aux menaces de l’organisation terroriste d’Abou Bakr Al Baghadi et de l’Etat islamique ». Cette thèse est d’ailleurs défendue par plusieurs médias électroniques marocains.

Al Ahdath, pour sa part, parle d’une autre organisation terroriste, en l’occurrence Al Qaïda au Maghreb islamique. Très implantée en Libye, cette organisation rivalisant avec l’Etat islamique, aurait mis la main sur au moins onze avions civils libyens et pourrait s’en servir pour mener des attaques terroristes dans les pays du Maghreb, notamment le Maroc. La menace est prise au sérieux par les autorités marocaines. Pour preuve, murmure-t-on, le rappel des officiers et des sous-officiers partis en congés. Un remake du 11 septembre en somme.

Le site le360.ma, qui cite des « sources concordantes », parle de la mobilisation totale des forces aériennes ."L’espace aérien est sous le contrôle strict de nos forces aériennes, relevant des FAR, qui disposent de missiles air-air, air-sol et des systèmes de repérage, d’identification et de radars ultra sophistiqués". Toutes les forces aériennes seraient mobilisées en cas de danger ou de tentative d’agressions.

Aux dernières nouvelles, un dispositif militaire a été déployé à proximité de l’aéroport de Marrakech-Ménara, peut-on constater sur une nouvelle vidéo circulant sur les réseaux sociaux, ce qui laisse entendre que l’Etat marocain serait en train d’assurer les zones stratégiques du Royaume contre une éventuelle menace en provenance de son espace aérien.

L’armée marocaine n’a pas pour habitude de communiquer sur ses opérations, mais en l’absence d’informations officielles sur le sujet, les spéculations iront en s’intensifiant.

Mots clés: Casablanca , Terrorisme , Forces Armées Royales (FAR) , Etat islamique - Daech , Aéroport Marrakech Menara

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact