A la recherche du meurtrier de sa fille, les tests ADN lui dévoilent une vérité amère

3 mars 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Personne ne s’attendait à une telle tournure de situation dans l’affaire du meurtre d’une jeune fille, retrouvée enterrée, il y a deux mois, dans une forêt à Sebt el Guerdane, à 40 km de Taroudant. Les tests ADN, ordonnés par les services de la Gendarmerie royale ont révélé une vérité amère.

Les analyses biologiques des échantillons de sang du père, censées confirmer la filiation, n’ont pas permis d’établir son lien de parenté génétique avec la fille décédée. Un choc pour les proches de la famille et un deuxième coup fatal que le père a du mal à accepter, surtout qu’il a encore du mal à faire le deuil.

Face à cette révélation fracassante, dévoilant au grand jour un scandale familial, masqué pendant plus de vingt ans, la mère de la victime se retrouve dans l’obligation de justifier cette grossesse, imposée et attribuée à tort à son mari, dans le but de dissimuler une relation extra-conjugale.

Pour rappel, deux individus ont été interpellés le mois dernier, pour le meurtre et l’enterrement d’une jeune fille, âgée d’une vingtaine d’années, dans une forêt à Sebt el Guerdane. Craignant le scandale d’une grossesse indésirable, les deux hommes avaient décidé de se débarrasser du corps, avant qu’il ne soit découvert plus tard par des promeneurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Taroudant - Gendarmerie Royale

Aller plus loin

Maroc : père de huit enfants, il apprend qu’il a toujours été stérile

Alors qu’il est père de huit enfants dont trois décédés, un cinquantenaire, résidant dans un douar à proximité de Kelaâ des Sraghna, découvre, à son grand étonnement, son état...

Enfants « illégitimes » : l’ADFM fustige la décision de la cour de cassation

Un arrêt confirmatif rendu le 17 avril dernier par la cour de cassation marocaine a entériné un jugement en appel en rejetant le droit à la filiation paternelle aux enfants nés...

Un Marocain tue une mineure à Barcelone… Sans raison apparente

C’est une affaire absolument folle et effrayante qui vient d’avoir lieu à Barcelone, en Espagne. Une jeune femme entre dans un bar sans alcool. Le propriétaire, un Marocain, la...

Drame à Al-Hoceima : un père de 7 enfants se suicide

Un père de 7 enfants s’est suicidé, samedi 11 janvier, dans sa maison à Al Hoceima. Les raisons de ce drame sont encore inconnues.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.