Un ancien ministre algérien demande une fermeté contre le Maroc

18 juillet 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle » qui « mérite de jouir de son droit à l’autodétermination » a provoqué la colère du diplomate algérien et ancien ministre de la Communication, Abdelaziz Rahabi. Celui-ci demande une fermeté contre le royaume.

« L’appel du Maroc à la sédition en Algérie ne relève pas d’un simple acte diplomatique mais d’une action hostile à son unité et une escalade programmée dans la stratégie de la tension permanente dans la région », a réagi le diplomate algérien dans une publication sur les réseaux sociaux, ce samedi. « L’Algérie, peuple et État, doit réagir avec force et fermeté », a lancé Abdelaziz Rahabi.

À lire : Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

Ramtane Lamamra qui « se dresse en fervent défenseur du droit à l’autodétermination, refuse ce même droit au peuple Kabyle, l’un des peuples les plus anciens d’Afrique, qui subit la plus longue occupation étrangère », a commenté Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies en réaction aux allégations du ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, sur la question du Sahara marocain lors du débat général de la réunion ministérielle du Mouvement des Non-Alignés (MNA) tenue par visioconférence le 13 et 14 juillet.

Vendredi, le ministère algérien des affaires étrangères a dénoncé « une dérive particulièrement dangereuse ». Selon lui, l’Algérie est en « droit d’attendre une clarification de la position définitive du royaume du Maroc sur cet incident d’une gravité extrême ».

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Omar Hilale

Aller plus loin

Un homme politique demande l’expulsion de l’ambassadeur du Maroc en Algérie

Le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle » qui « mérite de jouir de son droit à l’autodétermination »...

L’Algérie répond au Maroc : une menace de guerre à peine voilée

La réaction de l’Algérie était attendue après la note adressée à la présidence azérie du Mouvement des Non-Alignés (MNA) et à l’ensemble des membres par l’ambassadeur...

El Othmani tente maladroitement de calmer la colère de l’Algérie

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani tente de calmer la colère de l’Algérie. Il a réagi au soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations...

Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

Le Maroc a réagi officiellement aux propos du nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, relatives au Sahara marocain, durant le débat général de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...