Recherche

Un ancien ministre algérien demande une fermeté contre le Maroc

© Copyright : DR

18 juillet 2021 - 08h40 - Maroc - Par: S.A

Le soutien d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, au « vaillant peuple kabyle » qui « mérite de jouir de son droit à l’autodétermination » a provoqué la colère du diplomate algérien et ancien ministre de la Communication, Abdelaziz Rahabi. Celui-ci demande une fermeté contre le royaume.

« L’appel du Maroc à la sédition en Algérie ne relève pas d’un simple acte diplomatique mais d’une action hostile à son unité et une escalade programmée dans la stratégie de la tension permanente dans la région », a réagi le diplomate algérien dans une publication sur les réseaux sociaux, ce samedi. « L’Algérie, peuple et État, doit réagir avec force et fermeté », a lancé Abdelaziz Rahabi.

À lire : Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

Ramtane Lamamra qui « se dresse en fervent défenseur du droit à l’autodétermination, refuse ce même droit au peuple Kabyle, l’un des peuples les plus anciens d’Afrique, qui subit la plus longue occupation étrangère », a commenté Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies en réaction aux allégations du ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, sur la question du Sahara marocain lors du débat général de la réunion ministérielle du Mouvement des Non-Alignés (MNA) tenue par visioconférence le 13 et 14 juillet.

Vendredi, le ministère algérien des affaires étrangères a dénoncé « une dérive particulièrement dangereuse ». Selon lui, l’Algérie est en « droit d’attendre une clarification de la position définitive du royaume du Maroc sur cet incident d’une gravité extrême ».

Mots clés: Algérie , Diplomatie , Omar Hilale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact