Recherche

Un ex-ministre algérien arrêté à la frontière marocaine

8 avril 2019 - 08h40 - Monde

© Copyright : DR

Les proches de l’ancien président algérien, Abdelaziz Bouteflika, commencent sans doute à s’inquiéter pour leur avenir. Pour preuve, l’arrestation d’un ancien ministre et non des moindres à la frontière avec le Maroc.

L’information est à prendre au conditionnel mais celle-ci est rapportée par plusieurs médias locaux. L’ex-ministre de la Justice et garde des Sceaux Tayeb Louh a été arrêté il y a quelques jours au niveau de la frontière avec le Maroc. Il était accompagné par un colonel de l’armée algérienne ainsi que d’un ex-député du nom de Mohamed Benhammou.

Selon les mêmes sources, l’ancien ministre de la Justice aurait tenté de payer des passeurs pour le faire passer au Maroc et se serait même réfugié dans la maison d’un ex-colonel pour préparer cette fuite vers le royaume. Mais son plan était connu des services de sécurité qui lui ont tendu un piège au niveau de cette frontière où des coups de feu auraient même été tirés.

Les trois célèbres fuyards ont été transférés vers Bou Saâda, dans la wilaya de M’Sila, pour y être interrogés sans que l’on sache pour l’instant si des poursuites judiciaires seront engagées à leur encontre.

Ces dernières semaines, plusieurs responsables algériens ont été interdits de sortie de territoire et la surveillance au niveau des frontières, notamment avec le Maroc, a été renforcée pour empêcher toute « fuite ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact