Abdelaziz Bouteflika est décédé

18 septembre 2021 - 06h02 - Monde - Ecrit par : G.A

L’ancien président algérien, Abdelaziz Bouteflika, est décédé vendredi à l’âge de 84 ans. C’est ce qu’a annoncé dans un communiqué diffusé à la télévision publique la présidence algérienne.

Natif de la ville d’Oujda, dans nord-est du Maroc, l’ancien président, surnommé «  le Marocain  » par certains de ses détracteurs, avait été chassé du pouvoir par le mouvement de Hirak après de 20 ans à la tête du pays.

À l’annonce de sa candidature pour un cinquième mandat, des manifestations monstres vont avoir lieu dans le pays et déboucheront sur le mouvement du « Hirak ». Il tentera jusqu’au bout de rester au pouvoir, mais il est finalement forcé à démissionner par le chef de l’armée, le 2 avril 2019, après plusieurs semaines de mobilisation populaire massive, notamment à Alger.

Depuis sa chute en avril 2019, l’ancien chef de l’État était resté retranché dans la solitude dans sa résidence médicalisée de Zeralda, dans la capitale algérienne.

Sujets associés : Algérie - Abdelaziz Bouteflika - Décès

Aller plus loin

Des manifestations en Algérie contre « Bouteflika le Marocain » (vidéo)

Plusieurs régions en Algérie ont vu défiler un grand nombre de manifestants qui se sont levés contre la décision d’Abdelaziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat. On...

Abdelaziz Bouteflika "voulait concurrencer" la grande mosquée Hassan II de Casablanca

Alors qu’il nourrissait la folle ambition d’ériger une mosquée qui tutoie la splendeur et le prestige de celle de Casablanca (Mosquée Hassan II) qui jusqu’ici, demeure la plus...

Abdelaziz Bouteflika écrit à Mohammed VI

A l’occasion du 30e anniversaire de la création de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), le président de la république algérienne vient de transmettre un message au roi Mohammed VI.

Quand Abdelaziz Bouteflika négocie avec un chef terroriste pour attaquer le Maroc

Les accusations sont graves à l’encontre des autorités algériennes. Dans des documents publiés par Wikileaks, le gouvernement algérien et le chef terroriste Belmokhtar sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Piqures de scorpion et morsures de serpent : le Maroc renforce son dispositif préventif

Pour prévenir contre les décès liés aux piqûres de scorpions et de morsures de serpents, le ministère de la Santé a pris une série de mesures, notamment la distribution de sérums anti-venins aux différentes structures hospitalières du Royaume.

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...