Recherche

Sale temps pour Moncef Slaoui

© Copyright : DR

24 mars 2021 - 20h20 - Marocains du monde - Par: S.A

Moncef Slaoui, ex-conseiller scientifique en chef de l’Opération Warp Speed aux États-Unis n’est plus président du conseil d’administration de Galvani Bioelectronics. Ainsi en a décidé GlaxoSmithKline (GSK), actionnaire majoritaire de la société, à la suite d’une plainte pour harcèlement sexuel.

Dans une lettre ouverte adressée aux médias et aux investisseurs, GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé la révocation immédiate du Marocain Moncef Slaoui en tant que président du Conseil d’administration de Galvani Bioelectronics. Le géant pharmaceutique britannique a fait cette annonce après avoir reçu une plainte pour harcèlement sexuel visant l’ex-conseiller en chef de l’opération Warp speed.

Cette lettre contient « des allégations de harcèlement sexuel et de conduite inappropriée envers une employée de GSK ». Les faits remonteraient à plusieurs années. Une époque où Moncef Slaoui travaillait pour l’entreprise.

« Les comportements du Dr Slaoui sont tout à fait inacceptables. Ils représentent un abus de sa position de leader, violent les politiques de l’entreprise et sont contraires aux valeurs fortes qui définissent la culture de GSK », écrit le groupe, ajoutant que « l’enquête sur la conduite du Dr Slaoui a confirmé les allégations de la plaignante et se poursuit ».

Mots clés: Moncef Slaoui , États-Unis , Plainte , Harcèlement sexuel

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact