Montpellier : un Marocain en prison pour une affaire de drogue qui a mal tourné

11 octobre 2023 - 10h00 - France - Ecrit par : A.P

L’antenne du Raid de Montpellier avait interpellé fin septembre un Marocain, auteur présumé d’un coup de feu sur un individu actuellement en fuite et activement recherché. Le tribunal correctionnel l’a condamné à deux ans de prison dont un ferme.

Jugé en comparution immédiate le lundi 2 octobre, ce Marocain âgé de 29 ans et en situation irrégulière en France, a écopé de deux ans de prison, dont un an ferme et à une interdiction d’entrer sur le territoire français pendant cinq années. Cette condamnation n’est pas définitive, l’enquête étant toujours ouverte en raison d’un protagoniste toujours recherché, relate actu.fr.

Le mis en cause est accusé d’avoir ouvert le feu le 26 septembre sur le parking d’une résidence de la rue Roger Couderc, dans le quartier ouest des Grisettes. Alertés par les riverains, les policiers s’étaient rendus sur les lieux où ils ont découvert des traces de sang humain frais qui les ont conduits jusque devant un appartement. L’occupant, le Marocain, s’y était enfermé et a refusé de leur ouvrir.

À lire : Montpellier : condamné pour avoir convoyé de la drogue depuis le Maroc

Les éléments du Raid de Montpellier ont fini par interpeller le prévenu qui était légèrement blessé au visage. Soumis à un interrogatoire, le Marocain a nié toute implication dans cette affaire. Mais il a été finalement placé en garde à vue, après que les enquêteurs ont découvert une balle de calibre 7.65mm lors de la perquisition de sa résidence, ainsi qu’un pistolet 7.65 et ses munitions, 900 grammes de cannabis et plus de 2 000 euros en liquide.

L’affaire serait liée à un trafic de drogue, a-t-on laissé entendre à son procès lundi, expliquant que le Marocain avait ouvert le feu sur un individu lors d’une rixe. Ce dernier a pris la fuite avant l’arrivée des agents. Depuis lors, il n’est plus réapparu. Les enquêteurs sont activement à sa recherche.

Sujets associés : France - Drogues - Montpellier - Procès - Prison

Aller plus loin

Montpellier : saisie record de 1,4 tonne de haschich marocain

Un camion en provenance d’Espagne et transportant 1,4 tonne de haschich marocain, a été arrêté dans la nuit de dimanche à lundi au péage de Saint-Jean-de-Védas, sur l’A709, près...

En fuite vers le Maroc, un présumé meurtrier arrêté à Montpellier

Alors qu’il tentait de s’envoler vers le Maroc, le chauffard qui a tué un adolescent à Montpellier a été arrêté jeudi 25 août puis réincarcéré. Cette tentative de fuite est...

Montpellier : nouvelle condamnation pour un Marocain au lourd casier judiciaire

Jugé en comparution immédiate pour « violences aggravées », un SDF marocain au lourd casier judiciaire a écopé d’une peine de trois ans et demi de prison. Il avait frappé un...

Montpellier : condamné pour avoir convoyé de la drogue depuis le Maroc

Majid B., un Biterrois de 31 ans, vient d’être condamné à trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Montpellier pour trafic de résine de cannabis, défaut de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.