Recherche

France : la police ne sait plus quoi faire avec les mineurs délinquants Marocains

3 novembre 2018 - 14h00 - Monde

Des mineurs marocains arrêtés par la police

C’est un sentiment d’impuissance qu’évoquent les policiers en poste à Montpellier face
à la multiplication des infractions des mineurs non accompagnés (MNA) d’origine marocaine.

D’après une source policière citée par le journal Sud-Ouest, « Il n’y a pas un jour sans que l’on ait affaire à des MNA impliqués dans des actes de délinquance. Un phénomène très prégnant dans le centre-ville ». Ces jeunes sont en général impliqués dans des vols à l’arraché de bijou, de téléphone portable, parfois avec violence (voire sous la menace d’un couteau) et même dans des cambriolages, précise la même source et pour quelques uns d’entre eux ils sont recrutés par des trafiquants de drogue.

Du fait de leur statut de mineur soumis à l’ordonnance de 1945, ces jeunes sont interpellés après une agression avant d’être placés en garde à vue puis renvoyés dans des foyers quelques heures plus tard jusqu’à la prochaine infraction.

Aujourd’hui, les services de police tirent la sonnette d’alarme face à la multiplication des infractions de ces jeunes qui débarquent en continu dans l’Hérault via des réseaux de passeurs.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact