Recherche

Paris : des mineurs marocains hors la loi

© Copyright : DR

28 octobre 2019 - 18h20 - Marocains du monde

Les mineurs marocains errant à Paris représentent un vrai défi pour les services de sécurité français et une réelle menace à l’ordre public. Plus de 2.000 enfants ont été interpellés en 2019, mais l’absence d’un système judiciaire dissuasif rend la tâche beaucoup plus difficile.

Selon les autorités françaises, les mineurs marocains ont été impliqués dans plusieirs actes criminels de vandalisme et de cambriolage de magasins commerciaux et de sièges de sociétés. En imposant leur loi au sein des quartiers périphériques de Paris, ces jeunes créent un climat de terreur généralisé.

Âgés de 9 à 16 ans, les mineurs dont les identités et l’origine sont difficiles à relever se concentrent essentiellement dans les banlieues parisiennes et sont à l’origine de la plupart des vols à l’arraché commis et des cambriolages de magasins, de pharmacies ou de résidences inhabitées.

Les services de police imputent par ailleurs la responsabilité de ce fléau à l’absence d’un cadre juridique dissuasif et ferme, sachant que la majorité des délinquants interpellés arrivent à s’échapper des maisons de protection sociale, où ils sont assignés à résidence par le Parquet général.

Aujourd’hui, on estime à plusieurs centaines, le nombre de jeunes Marocains vivant dans les jardins publics. Selon les associations de protection des droits de l’enfant, ces mineurs sont des « victimes de violences familiales et des réseaux de trafic d’êtres humains ».

Mots clés: Paris , Enfant , Criminalité

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact