Des mineurs marocains dans les rues de Barcelone

22 avril 2002 - 13h05 - Espagne - Ecrit par :

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La plate-forme citoyenne pour la défense des immigrés mineurs est un collectif d’associations espagnoles mais aussi de bénévoles de Barcelone qui œuvrent pour la protection des mineurs immigrés. Elle a vu le jour en janvier 2000.

Le phénomène des immigrés dans les rues de Barcelone ne date pas d’aujourd’hui. Mais c’est en 1997 que le phénomène des mineurs dans la rue de Barcelone commence à être remarqué.
Depuis cette date, plusieurs associations ont commencé à travailler avec ces mineurs. C’est en 1998 que la situation de ces enfants mineurs dans la rue qu’est traitée à un niveau public. En effet, une série d’articles de presse feront la lumière sur une soixantaine d’enfants qui dorment sous un tunnel ferroviaire. C’est à ce moment que l’administration publique concernée réagit.
Des rencontres et des discussions sont entamées avec ces enfants pour savoir d’où ils viennent et comment ils sont arrivés à Barcelone.
Pour plusieurs d’entre eux, ce sont les camions qui les ont déposés en Espagne. Ils iront de ville en ville et de rues en rues.
Que dit la loi catalane ? “Tous les enfants sont égaux. Il n’y a pas d’enfants espagnols ou d’enfants immigrés. Les mêmes droits et les mêmes avantages des enfants espagnols sont ceux des immigrés et quelle que soit leur origine”, affirme, aux Nouvelles du Nord,
M. Vicenç Galea, membre de la de la plate-forme citoyenne.
Selon M. Galea, malgré cette prise de conscience le problème ne s’améliore pas. En effet, les enfants continuent à vivre dans la rue et de ne bénéficier d’aucun soutien. “J’estime que ces enfants sont maltraités par l’administration publique et notamment la Direction générale d’attention au mineur (DEGAM). Aucun effort n’est fourni pour leur trouver des familles d’accueil. Et même les centres qui leur sont réservés sont dans un état pitoyable”, précise-t-il. Rappelons que la DEGAM est chargée, à travers des centres d’accueil, de trouver des familles pour ces enfants et de veiller à leur santé et à leur éducation.
Aujourd’hui, les enfants passent leurs journées dans des centres de journée (Centros de dia) qui ne devraient accueillir que des enfants âgés de moins de 5 ans, avec une capacité de 25 places. Cependant, “ces centres acceptent des enfants de plus de 10 ans et dépassent parfois le nombre de 60”, précise
M. Galea. De plus, étant des centres de jour, les enfants mineurs abandonnent ces centres durant l’après-midi. Ils sont ensuite accueillis dans des auberges de nuit, seulement pour dormir.
Par ailleurs, M. Galea assure que la DEGAM n’a réussi à placer aucun enfant au sein d’une famille, alors que c’est une de ses principales missions. “Tout dans la stratégie d’action de la DEGAM est de travers. Il n’y a pas de volonté pour améliorer la situation de ces immigrés dans la rue”, s’indigne-t-il.
Aujourd’hui, ils sont plus de 300 marocains mineurs dans les rues de Barcelone. Une grosse majorité sont de Béni Makada et “certains réussissent à se faire une vie et à s’intégrer. Plusieurs d’entre eux collaborent avec nous pour aider leurs compatriotes à sortir de la rue”.

Les Nouvelles du Nord

Sujets associés : Barcelone - Immigration - Enfant - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les mineurs « SDF » marocains errant à Paris vont être pris en charge par le Maroc (vidéo)

Le consulat du Maroc à Paris a enfin décidé de réagir affirmant être disposé à aider les autorités françaises à prendre en charge et s’occuper des mineurs supposés d’origine marocaine...

Nous vous recommandons

Barcelone

FC Barcelone : Xavi Hernandez pourrait faire appel au Marocain Chadi Riad

Plusieurs joueurs du FC Barcelone sont actuellement blessés. Memphis Depay, Ronaldo Araujo et Jules Koundé seront indisponibles pour les prochains matchs, une situation qui pourrait profiter au Marocain Chadi Riad, défenseur central du Barça...

La rappeuse Miss Raisa enlève le voile et s’en explique

La rappeuse marocaine Miss Raisa a décidé de ne plus porter le voile. Celle qui réside aujourd’hui à Barcelone explique sur sles réseaux sociaux les raisons qui l’ont amenée à prendre cette décision.

Impossible transfert du corps du Marocain retrouvé mort à Barcelone

La famille du Marocain Ayoub Ziane a réclamé le corps du jeune pilote du scooter des mers, découvert en février dernier à Barcelone, mais s’est heurtée au refus catégorique des autorités catalanes. Elles évoquent des «  raisons sanitaires ...

Des MRE manifestent pour l’ouverture des frontières maritimes

Des Marocains résidant en Espagne ont une fois de plus manifesté, samedi 12 mars, devant les consulats du Maroc à Barcelone, Madrid, Valence, Murcie, Gérone, Tarragone, Algésiras et à Ibiza, pour s’insurger contre le maintien des restrictions de voyage vers...

Le FC Barcelone n’abandonne pas la piste Hakim Ziyech

Le FC Barcelone tient à recruter Hakim Ziyech au prochain mercato. Les responsables du club espagnol ont relancé les discussions avec Chelsea afin de convenir du transfert de l’international marocain d’ici janvier...

Immigration

L’Espagne prolonge de deux années le séjour des étrangers

L’Espagne a décidé de prolonger de deux années supplémentaires le séjour des jeunes travailleurs étrangers dans les champs agricoles. L’annonce, faite cette semaine par la Secrétaire d’État espagnole à l’immigration, Hana Jalloul, n’impose pas de restriction...

Les États-unis suspendent l’immigration

"Protéger les emplois" des citoyens américains pendant la période de crise économique devient une priorité pour le président américain, Donald Trump, qui a décidé de suspendre temporairement toute forme...

Sebta : des Marocains ont tenté de rejoindre le Maroc à la nage

Dans l’espoir de retrouver l’atmosphère du ramadan auprès de leurs familles au Maroc, un groupe de jeunes, bloqués à Sebta depuis la fermeture des frontières, a tenté de braver l’état d’urgence en nageant vers la ville de...

Bordeaux : un consulat mobile pour les MRE de Poitiers

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale des migrants, le consulat général du Maroc à Bordeaux a organisé en faveur de la communauté marocaine établie à Poitiers un consulat mobile hier, samedi 18 décembre. Il était question de rapprocher le...

Marocains résidant à l’étranger : combien sont-ils ?

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) a publié le rapport final des résultats de la première phase de l’enquête sur la migration internationale 2018-2019.

Enfant

Brahim Bouhlel devant la justice marocaine

Le procès du franco-algérien Brahim Bouhlel s’ouvre ce mercredi au Maroc. Lui et le snapchatteur franco-marocain Zbarbooking ont été placés en détention pour leur implication dans l’affaire de la vidéo sexiste et insultante. Avec l’acteur franco-algérien Hedi...

Ceuta : des ONG dénoncent les retours de mineurs sans assistance juridique

Plusieurs organisations de défense des droits des enfants comme No Name Kitchen, Maakum Ceuta, ELIN, Fondation Racines et Andalucía Acoge sont contre le rapatriement au Maroc, sans garanties légales et assistance juridique, des migrants mineurs arrivés...

Une tentative d’enlèvement d’une mineure déjouée à Agadir

Les habitants du quartier Zaouiya, situé dans la zone d’Aourir à Agadir, ont mis en échec une tentative d’enlèvement d’une fille âgée de 11 ans. Les suspects sont deux vendeurs de vêtements et autres articles...

Un enfant marocain recherché dans toute l’Europe

La police de Mecklembourg-Pomeranie, au Nord de l’Allemagne, est toujours à la recherche d’un Tunisien de 29 ans, accusé d’avoir enlevé un bébé dans un jardin public à Schwerin. Il avait agressé la maman, une femme d’origine...

Espagne : un Marocain de 15 ans arrêté pour le meurtre de l’amie de son grand-père

Un mineur marocain de 15 ans a été arrêté en Espagne mercredi pour le meurtre d’une femme espagnole considérée comme l’amie de son grand-père avec lequel il vit dans un appartement dans la région de...

MRE

Un MRE arnaqué par son avocat

Un Marocain résidant à Dijon a porté plainte contre son avocat installé à Tiznit, pour escroquerie et fraude. L’homme lui avait confié le versement de la pension alimentaire de son ex-épouse.

Maryame Atiq Ez-zity, la nouvelle pépite des Lionnes de l’Atlas

Maryame Atiq Ez-zity, 24 ans, vient de faire ses débuts avec l’équipe féminine marocaine de football. Née au Maroc, mais résidant à Veguellina (León) depuis l’âge de 5 ans, elle s’est entraînée dans l’équipe de cette ville avant de rejoindre les Lionnes de...

Le CCME promeut les jeunes écrivains de la diaspora

Plusieurs jeunes écrivains et universitaires marocains issus de la diaspora se sont réunis dimanche à Rabat pour analyser les réalités de la migration marocaine et établir les liens avec leur identité...

Bonne nouvelle pour les 600 Marocains bloqués à Melilla

Les Marocains bloqués depuis le 15 mars dernier à Melilla, vont finalement pouvoir retourner au pays. Ils seront d’abord soumis à un dépistage systématique du covid-19, dès leur arrivée à Nador.

Anvers : 20 kilos de cocaïne retrouvés chez les parents d’Amir Bachrouri

La police anversoise a découvert la semaine dernière, un sac contenant 20 kilos de cocaïne, ainsi qu’une réserve de cannabis dans la maison de la mère d’Amir Bachrouri, le président du Conseil flamand de la jeunesse. Le jeune homme d’origine marocaine clame...