Recherche

Moulay Hicham propose une monarchie réformée

© Copyright : DR

16 mai 2011 - 23h40 - Maroc

La "nature des régimes en place dans le monde arabe" serait à l’origine du vent de révolte qui souffle sur cette région depuis quelques mois. Le printemps arabe, explique le Prince Moulay Hicham dans une interview accordée au quotidien L’Express, n’est autre que l’expression d’un mouvement citoyen indigné.

Ces "mouvements de protestation qui épousent des valeurs universelles" sont désignés par Moulay Hicham, comme étant le "printemps des peuples", les comparant à la révolution française qui avait embrasé l’Hexagone en 1848 et à mai 1968 avec sa connotation romantique.
Le cousin germain du Roi Mohammed VI se demande toutefois si ces jeunes manifestants pourraient transformer leur essai en "une démarche politique".

Le Prince Moulay Hicham qui se dit monarchiste, reste convaincu qu’un "changement dans le cadre d’une monarchie réformée" au Maroc représenterait selon lui "la solution la moins coûteuse pour le Royaume". Aujourd’hui le "Maroc doit s’inspirer des expériences des monarchies européennes tout en préservant ses traditions et sa culture".

Pour Moulay Hicham, la sacralité de la personne du Roi ne rime pas avec démocratie. Il propose toutefois de "conserver une commanderie des croyants si celle-ci est dotée d’une dimension morale" comme c’est le cas en Angleterre.

La monarchie marocaine a "compris l’ampleur du défi à relever", mais "peine à y répondre" à un moment où la revendication majeure de "l’ultragauche et d’une partie du Mouvement du 20 février est l’élection d’une assemblée constituante", qui historiquement sert "à consommer la fin d’un régime" conclut Moulay Hicham.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact