MRE : Royal Air Maroc justifie la flambée des prix des billets

29 juillet 2023 - 22h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Face à la protestation des Marocains résidant à l’étranger (MRE), Mohammed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a dû s’expliquer sur la flambée des prix des billets de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM).

Mohammed Abdeljalil justifie les prix exorbitants des billets par l’impact négatif de la pandémie de Covid-19 et de l’inflation sur les compagnies aériennes. Selon lui, il s’agit d’un défi mondial, les billets d’avion tels qu’ils sont pratiqués au niveau international ont augmenté de 25 % pour les mêmes causes. Rappelant que Royal Air Maroc (RAM) est l’une des compagnies aériennes qui ont été sévèrement touchées par la pandémie et ses répercussions persistantes, le ministre a fait savoir que les mesures de restrictions prises par le Maroc notamment la fermeture de l’espace aérien a fait perdre à la compagnie nationale plus de 50 millions de dirhams, soit 5 millions de dollars par jour. « La pandémie constituait un défi sans précédent » pour RAM, a-t-il souligné. Dans une déclaration au site Le360, Mohammed Abdeljalil a assuré que grâce à l’intervention de l’État, la situation de la compagnie s’est améliorée. L’État a travaillé à préserver l’équilibre financier de RAM.

À lire :Royal Air Maroc : tarifs en hausse, MRE en colère

Ces déclarations interviennent après que les Marocains résidant aux États-Unis ont fustigé la hausse des prix de billets de RAM, un frein à leur retour au pays. Le prix d’un vol aller-retour entre les États-Unis et le Maroc s’élève à plus de 2 000 dollars, ce qui a contraint certains à annuler leurs projets de voyages. D’autres ont dû délaisser le Maroc pour des destinations moins coûteuses. Ils n’étaient pas les seuls à se plaindre de la situation. « Cette augmentation des prix ne peut pas continuer. Nos parents se privent déjà pour que nous puissions étudier à l’étranger et réaliser nos rêves, et voilà qu’on leur ajoute des augmentations sur les vols. Des augmentations incompréhensibles et énormes, d’autant plus que le service n’a pas du tout changé. Les repas sont toujours médiocres, de même que les salaires », a dénoncé Marwa T., étudiante en 2ᵉ année de Master à Paris auprès de Hespress. La jeune femme a pris un billet Paris-Rabat, aller-retour, pour environ 7 500 DH contre 5500 DH l’année dernière à la même période.

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Transport aérien - Prix - MRE

Aller plus loin

La colère gronde contre Royal Air Maroc

Les supporters des Lions de l’Atlas sont mécontents de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) à cause du prix élevé des billets d’avion pour aller en Côte...

France : les prix des billets d’avion vers le Maroc sont en baisse

Les prix des billets d’avion au départ de France vers l’Afrique du Nord et le Levant sont en baisse en dépit des hausses observées sur certaines dessertes notamment le Maroc.

Message de Royal Air Maroc à ses clients

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de suspendre plusieurs vols à destination et en provenance d’Italie suite à un préavis de grève du personnel handling,...

Royal Air Maroc à l’assaut du marché américain

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a sollicité deux agences de relations publiques basées à New York, réputées pour leur expertise et leur créativité, afin de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal air Maroc fait un cadeau aux supporters marocains

En vue d’accompagner les Lions de l’Atlas en compétition au Qatar, Royal air Maroc prévoit de mettre en place un nouveau programme de vols Casablanca-Doha-Casablanca en cas de leur qualification aux huitièmes de finale.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Royal Air Maroc fait une fleur aux supporters marocains

Royal Air Maroc s’engage à faciliter le transport des supporters qui désirent se rendre au Qatar suite à la qualification de l’équipe nationale.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les MRE face au défi du développement local

Ce mercredi 10 août, le Maroc célèbre la journée nationale des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Placée sous l’égide du ministère chargé des affaires étrangères et des MRE, ces journées visent à consolider les canaux de dialogue avec les...