Royal Air Maroc : tarifs en hausse, MRE en colère

24 juin 2023 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les billets de la Royal Air Maroc (RAM) sont hors de prix depuis quelques mois, dénoncent plusieurs voyageurs nationaux et aussi des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont l’habitude de passer leurs vacances d’été au royaume.

« Cette augmentation des prix ne peut pas continuer. Nos parents se privent déjà pour que nous puissions étudier à l’étranger et réaliser nos rêves, et voilà qu’on leur ajoute des augmentations sur les vols. Des augmentations incompréhensibles et énormes, d’autant plus que le service n’a pas du tout changé. Les repas sont toujours aussi médiocres, de même que les sanitaires », dénonce à Hespress, Marwa T., étudiante en 2ᵉ année de master à Paris. La jeune femme a pris un billet Paris-Rabat, aller-retour, pour environ 7 500 dirhams contre 5 500 dirhams l’année dernière à la même période.

Cette hausse « phénoménale » des prix des billets de la RAM, en cette veille de l’Aïd Al-Adha, affecte davantage les MRE qui rendent souvent visite à leurs familles pendant les vacances d’été. Ces derniers expriment leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Salma H., une Marocaine résidant à Lyon, estime à 52 000 dirhams les frais de billet pour elle, son mari et leurs cinq enfants, sans compter les frais de voyage et les cadeaux à offrir aux parents. « Cette année, nous devons soit annuler complètement notre voyage au Maroc, soit rentrer les mains vides, ce que nous ne souhaitons pas », se plaint-elle.

À lire : Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Avec cette hausse des prix, il est impossible pour les Marocains résidant aux États-Unis ou au Canada de rentrer au Maroc cette année, car ils devront débourser environ 30 000 dirhams pour un vol aller-retour. « À ce prix-là, je pouvais acheter un billet à 10 000 dirhams pour le Maroc, aller-retour, et dépenser les 20 000 dirhams sur place. Maintenant, je ne rentre tout simplement pas ! Même mes parents m’ont dit de ne pas venir. Je préfère aller au Mexique. C’est à côté du Canada, c’est beau et ce n’est pas cher du tout. C’est presque la moitié du prix, vol compris et hôtel en formule tout inclus », assure Reda K., étudiant marocain au Canada.

Pour sa part, le directeur général de la compagnie, Abdelhamid Addou, a rappelé que la hausse des prix ne concerne que 15 % des billets achetés à une période de forte demande et que les 85 % étaient vendus à des prix raisonnables. Le responsable affirme prendre des mesures pour arrêter la saignée pendant la haute saison. La compagnie prévoit d’augmenter sa flotte d’avions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - France - Canada - États-Unis - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter...

Message de Royal Air Maroc à ses clients

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de suspendre plusieurs vols à destination et en provenance d’Italie suite à un préavis de grève du personnel handling,...

Royal Air Maroc : deux nouveaux vols lancés

Dans le cadre de son programme estival, Royal Air Maroc (RAM) a inauguré un vol entre Nador et Madrid et se prépare à relancer une liaison aérienne entre Oujda et Düsseldorf.

Cherté des billets d’avions et de bateaux : l’Opération Marhaba compromise cette année ?

L’Espagne et le Maroc ont tenu une réunion bilatérale à Algésiras pour discuter de l’Opération Passage du Détroit (OPE) ou Marhaba. Les directeurs généraux de la marine...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc : 200 nouveaux avions pour la Coupe du monde 2030

En prévision de la coupe du monde 2030, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année 2023, d’un appel d’offres pour l’achat de 200 avions qui lui seront livrés de manière échelonnée sur les 10 prochaines années.

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...