Nabil Ayouch et le baiser de la polémique

10 septembre 2015 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le dernier film de Nabil Ayouch, Much Loved, est victime malgré lui d’une nouvelle polémique mélant cette fois-ci l’agence de presse AFP.

Lors du festival d’Angoulème, qui s’est déroulé il y a quelques semaines, durant lequel le film a reçu le prix du meilleur film, l’Afp immortalise le moment avec une photo de Nabil Ayouch embrassant une femme, qui se trouve être Loubna Ahidar, d’après la légende.

La polémique naissant très vite, l’agence a finalement décidé d’éditer la légende en précisant que c’est bien la femme de Nabil Ayouch qui se trouvait sur la photo et non son actrice principale. Il est vrai que la ressemblance est assez frappante.

Cette erreur a en tout cas enflammé le web marocain et les réseaux sociaux. L’actrice et le réalisateur ont été la cible d’insultes et de menaces verbales

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nabil Ayouch - Loubna Abidar - Film Much loved

Aller plus loin

«  Haut et Fort  » de Nabil Ayouch primé au Festival de Cannes 2021

Le réalisateur et scénariste marocain Nabil Ayouch, qui était en lice pour la Palme d’Or du festival de Cannes 2021, a reçu le Prix du Cinéma Positif du Festival pour son...

Le film de Nabil Ayouch gagne 3 prix en Corse

Le film «  Haut et fort  » du réalisateur marocain Nabil Ayouch a été primé samedi au Festival Arte Mare 2021 qui s’est tenu à Bastia, en Corse.

Ali Zaoua ressort au cinéma, les recettes reversées aux acteurs du film

Le réalisateur marocain Nabil Ayouch est de retour dans les salles de cinéma avec une version plus actuelle de son film Ali Zaoua, sorti il y a 20 ans. Les recettes de ces...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ali Zaoua ressort au cinéma, les recettes reversées aux acteurs du film

Le réalisateur marocain Nabil Ayouch est de retour dans les salles de cinéma avec une version plus actuelle de son film Ali Zaoua, sorti il y a 20 ans. Les recettes de ces projections qui démarrent le 26 octobre serviront à des causes sociales.