Nadine Morano s’en prend violemment à une femme voilée

12 août 2019 - 07h40 - Ecrit par : S.A

La revoilà réglant ses comptes avec une femme voilée. Sur son compte Twitter, Nadine Morano, l’ancienne ministre et députée française, s’en est prise à une jeune femme voilée qui dénonçait son expulsion d’une piscine pour avoir porté un burkini.

Répondant à une jeune femme qui s’indignait de l’interdiction du port du burkini dans les piscines françaises, elle a affirmé : « A la catégorie de femmes qui viennent imposer leur culture en France, prenez un avion et retournez en Algérie ».

Dans un tweet, la jeune femme raconte sa mésaventure : « C’est normal que je me fasse traiter comme un animal ou une personne susceptible d’être dangereuse pour les autres ? Tout simplement parce que je porte un maillot de bain plus couvrant du fait de ma confession et de mon genre ? ». Pour elle, ce qu’elle a subi est « digne de l’apartheid ».

A l’inverse, Nadine Morano pense tout le contraire. « En France, les femmes comme vous sont une insulte aux combats de nos mères pour la liberté. Partez dans un pays musulman, vous serez tellement mieux », fulmine-t-elle.

Tags : France - Algérie - Twitter - Islam

Aller plus loin

France : Nadine Morano propose l’arrêt de la construction de nouvelles mosquées

L’attaque au couteau survenue au sein de la Préfecture de Police de Paris jeudi dernier avec le décès de quatre fonctionnaires, continue d’agiter l’actualité en France. Entre...

Nous vous recommandons

Un Suisse condamné au Maroc pourrait perdre sa nationalité

Le ressortissant suisse condamné au Maroc dans l’affaire dite des meurtres d’Imlil pourrait être déchu de sa nationalité. Sa demande de transfert en Suisse a été rejetée par les autorités. Nicholas P. représenterait « une menace pour la sécurité intérieure de...

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration français veulent recruter des Marocains

De milliers de professionnels marocains et tunisiens se disent prêts à venir travailler en France pour pallier le manque de personnel dans le secteur d’hôtellerie-restauration.

Le Maroc, 55è puissance militaire dans le monde

Le Maroc est classé 55ᵉ dans le classement 2022 des grandes puissances militaires, en baisse de deux places par rapport à l’année dernière.

Brahim Ghali dénonce le « règne de la terreur » du Maroc

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a condamné les « crimes atroces » que subiraient les militants sahraouis de la part du Maroc, et dénoncé le silence « injustifié » et persistant de l’ONU face à ce qu’il qualifie de « règne de la terreur » des...

Le cerveau de l’attentat d’Asni-Marrakech extradé au Maroc

La France a expulsé, mercredi dernier, Abdellatif Ziad, cerveau de l’attentat de 1994 contre l’hôtel Atlas Asni de Marrakech vers le Maroc. La justice marocaine l’avait condamné à 25 ans de prison.

Arnaud Montebourg veut bloquer les transferts d’argent vers le Maroc

Le candidat à la présidentielle française, Arnaud Montebourg, essuie des sévères critiques de la gauche, après avoir proposé de bloquer les transferts d’argent via Western Union vers les pays qui ne rapatrient pas leurs ressortissants faisant l’objet d’une...

Omar Hilale : « le geste du roi Mohammed VI envers l’Algérie est resté sans réponse »

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a affirmé que l’Algérie déploie des moyens pour attaquer le Maroc au lieu de s’occuper de la crise socio-économique «  grave  » sur son...

France : elle change le sort d’un chien errant marocain

L’Amandinoise Brigitte Lorthioir, éducatrice à la retraite connue pour son combat contre la maltraitance animale, change le sort d’Inotika, un chien errant marocain.

Temara accueillera le tramway

Le projet de développement du réseau du tramway de l’agglomération de Rabat-Salé-Témara se poursuit. Un appel d’offres a été lancé en vue de mener des études complémentaires relatives à la phase 3. L’ouverture des plis est prévue le 6 septembre...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est au tour de l’administration générale des douanes (DGI) d’indiquer qu’il n’y...