Nador : des MRE arrêtés pour falsification de tests PCR

14 septembre 2021 - 21h00 - Ecrit par : G.A

Cinq passagers âgés entre 15 et 63 ans, soupçonnés d’être impliqués dans la fourniture de faux documents permettant de détecter le Covid-19 ont été arrêtés par la police du port de Nador.

Les suspects ont été arrêtés lors des opérations de fouilles et de contrôles opérées par les forces de sécurité sur un bateau.

À lire  : Nador : un réseau de faux tests-Covid-19 dirigé par une femme démantelé

La police judiciaire de Nador a ouvert une enquête sous le contrôle du ministère public, afin de déterminer tous les contours de cette affaire, comment les passagers ont pu se procurer ces faux documents qui menacent la santé publique

Tags : Nador - Arrestation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Prison ferme pour des médecins trafiquants de tests PCR du Covid-19

Deux médecins de Fès, accusés de trafic de tests PCR du Coronavirus, ont écopé chacun d’une peine de 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 5 000 dirhams. Le verdict a été...

Espagne : la police démantèle un réseau de faux tests PCR pour le Maroc

La police espagnole a arrêté un homme, présumé auteur de faux tests PCR qu’il vend à des citoyens d’origine marocaine désireux de se rendre au...

Le Maroc fait la chasse aux faux pass sanitaires

Face au trafic au Maroc et à l’étranger de faux documents sanitaires liés à la Covid-19, notamment les attestations PCR et les pass vaccinaux, les autorités marocaines ont pris des...

Falsification des tests Covid : quatre individus dont une infirmière, arrêtés à Oujda

La police judiciaire d’Oujda a arrêté mardi une infirmière et trois de ses complices, soupçonnés dans une affaire de falsification et de trafic de tests et de certificats médicaux...

Nous vous recommandons

Royal Air Maroc annonce une mauvaise nouvelle à ses clients

Alors que le Maroc vient de reprendre ses liaisons aériennes de et vers le Maroc, la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) vient d’annoncer la saturation de ses vols en provenance de la France, l’Italie, la Belgique et les Pays-Bas en...

Maroc : 30 ans de prison pour l’auteur de la « boucherie » d’Azrou

La chambre criminelle près la cour d’appel de Meknès a condamné à trente ans de prison ferme, un enseignant pour avoir tué trois membres de sa belle famille.

Omicron : vers une reprise de l’enseignement à distance au Maroc ?

La vitesse de propagation du variant omicron au Maroc pourrait obliger les autorités à étendre l’enseignement à distance en vigueur dans certaines régions, à l’ensemble du pays. Plusieurs écoles et missions étrangères ont déjà fermé leurs portes, préférant...

La poussière de sable venue du Sahara était porteuse d’un radioactif

La poussière de sable du Sahara qui avait traversé plusieurs pays d’Europe, dont la France, l’Espagne et le Portugal est arrivée en Belgique le 16 mars dernier. Elle est légèrement radioactive.

Covid-19 : des chercheurs annoncent la fin de l’épidémie pour mai 2022

L’année 2022 pourrait marquer le début de la fin de la crise sanitaire. Les scientifiques sont optimistes et assurent que cette vague pourrait être la dernière. Mais la prudence doit rester de mise.

Lancement de la version actualisée de la plateforme « MAGHRIBCOM »

Une nouvelle version de la plateforme virtuelle « MAGHRIBCOM » a été mise en place par le ministère délégué chargé des Marocains du monde. Elle a été actualisée afin de permettre une promotion effective des MRE et surtout l’amélioration de tous les services et...

La production de tomate marocaine au Sahara inquiète l’Espagne

L’Espagne s’inquiète du développement agricole du Maroc au Sahara. Le royaume prévoit d’utuliser 5 000 hectares de serres dans cette région au cours de cette décennie afin de concurrencer Murcie et Almeria sur le marché européen des fruits et...

L’Espagne adopte la carte du Maroc intégrant le Sahara

Après avoir changé sa position sur la question du Sahara, l’Espagne a adopté la carte complète du Maroc et de ses provinces du Sud.

Maroc : scandale de détournement à Barid al maghrib

De hauts responsables de Barid al maghrib et des services “Amana” sont au coeur d’un scandale financier. En tout, 30 % du chiffre d’affaires du pôle “Amana” auraient été détournés.

Grand programme de développement pour Autoroutes du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) met en place un grand programme de développement basé sur la modernisation et la digitalisation de l’activité de l’exploitation, la diversification de l’offre de service sur le réseau. Ce programme...