Le Maroc fait la chasse aux faux pass sanitaires

25 août 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Face au trafic au Maroc et à l’étranger de faux documents sanitaires liés à la Covid-19, notamment les attestations PCR et les pass vaccinaux, les autorités marocaines ont pris des mesures drastiques.

Gare aux escrocs de la vaccination anti-Covid ! Mardi, les responsables en charge de la sécurité et de la santé ont durci le ton face à l’usage de faux documents sanitaires.

Instaurées par le ministère de l’Intérieur, ces mesures permettent de sévir contre l’utilisation frauduleuse des attestations PCR et les pass vaccinaux dans le royaume.

Ce durcissement se traduit par de poursuites pénales, indique un communiqué publié à l’issue d’une réunion de haut niveau, ajoutant que ces agissements sont de nature criminelle menaçant la santé et la vie des citoyens et compromettant la campagne nationale de vaccination qui se déroule de manière satisfaisante.

A lire : Espagne : arrestation d’un Marocain, membre d’un réseau de faux tests Covid

Aussi, le Maroc sera désormais accessible aux personnes détentrices d’un pass sanitaire pour les pays qui disposent de ce document et pour les autres pays, un pass vaccinal ou un test PCR négatif de moins de 48 h conformément au protocole en vigueur.

Enfin, il a été décidé de renforcer les contrôles à l’embarquement et à l’arrivée au Royaume et de poursuivre en justice toute personne détentrice d’un document sanitaire falsifié ou impliquée dans sa falsification.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc en croisade contre les faux tests et pass sanitaires

Depuis quelques jours, le Maroc fait la chasse aux faux tests PCR et faux pass sanitaires. Plusieurs opérations ont été ainsi menées dans différents aéroports du royaume et se...

Espagne : une Marocaine contaminée tente de voyager avec un faux test PCR

Une jeune Marocaine, testée positive au coronavirus, a tenté de prendre un vol pour se rendre au Maroc. Elle a été interpellée par la police nationale à l’aéroport de Malaga,...

Tétouan : un réseau de trafiquants de pass-sanitaire démantelé

Quatre personnes ont été arrêtées à Tétouan, dimanche, pour leurs liens présumés avec un réseau de trafiquants de faux documents sanitaires.

Le pass marocain accepté par la Grande-Bretagne

Dans le cadre de l’interopérabilité des pass vaccinaux et sanitaires, la Grande-Bretagne vient d’accepter le pass sanitaire marocain, quelques semaines après sa reconnaissance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...