Maroc : le gouvernement adopte le pass sanitaire

18 novembre 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le pass vaccinal n’est plus d’actualité au Maroc. Le Conseil national des droits de l’Homme a annoncé l’adoption, par le gouvernement, du pass sanitaire au détriment du pass vaccinal. C’était une recommandation du CNDH, en raison des mécontentements qu’a suscités l’obligation du pass vaccinal.

Amina Bouayach, présidente du CNDH, s’est réjouie sur Twitter de cette décision qui va décrisper la tension née de l’obligation du pass vaccinal. « Le Conseil avait émis, dans une lettre au Premier ministre, en octobre dernier, une recommandation visant à remplacer le « passeport vaccinal » par le passeport sanitaire », rappelle le CNDH.

À lire : Maroc : le CNDH fait des recommandations sur le pass vaccinal

Dans le courrier adressé le 25 octobre dernier au chef du gouvernement Aziz Akhannouch, le CNDH avait suggéré le pass sanitaire qui atteste « d’un test négatif contre le Covid », qui contient un certificat médical prouvant la guérison contre le Covid ou d’un certificat médical indiquant que son détenteur n’est pas éligible au vaccin.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Amina Bouayach - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

khalid Aït Taleb défend le pass vaccinal au parlement

Khalid Aït Taleb, a affirmé lundi 25 octobre 2021, devant les députés de la première Chambre, que le débat soulevé autour de l’obligation du port du pass vaccinal est «...

Maroc : nouvelles manifestations contre le pass vaccinal

Les opposants au pass vaccinal se sont mobilisés une nouvelle fois ce weekend dans plusieurs villes, pour exiger le retrait de la décision du gouvernement. Des rassemblements...

Pass vaccinal : l’AMDH dépose une plainte devant la Cour de cassation

La Cour de cassation a été saisie par une plainte de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) pour révoquer la décision d’imposition du pass vaccinal dans les...

Le ministre Mustapha Baitas testé positif au Covid-19

Le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustafa Baitas, a été testé positif au Covid-19.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...