Maroc : le pass vaccinal exigé aux concours dans le secteur de la Santé

24 novembre 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les candidats présélectionnés qui vont passer les concours organisés par le ministère de la Santé, sont invités à présenter obligatoirement un pass vaccinal en version papier.

Il s’agit des candidats aux concours de recrutement des techniciens de troisième et de quatrième grades, qui seront organisés d’ici peu, fait savoir un communiqué du ministère de la Santé.

Cette mesure a pour objectif d’assurer la sécurité sanitaire de tous les candidats et de tous les encadreurs en charge de la surveillance des examens.

A lire : Covid 19 au Maroc : quelle différence entre le pass vaccinal et le pass sanitaire ?

Pour rappel, le gouvernement avait décidé la semaine dernière d’annuler le passeport vaccinal, et de le remplacer par le passeport sanitaire suite à une recommandation du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) et à une vague de protestations.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Pass vaccinal

Aller plus loin

Le Maroc impose le pass vaccinal dans les tribunaux

Le gouvernement a décidé de conditionner l’accès aux tribunaux à la présentation d’une preuve de vaccination et ce à partir du 20 décembre prochain.

Covid 19 au Maroc : quelle différence entre le pass vaccinal et le pass sanitaire ?

Ouverture des stades, pass sanitaire, pass vaccinal, etc., le ministre de la Santé Kalhed Ait Taleb a livre quelques détails sur les efforts du Maroc pour un retour progressif à...

Maroc : le gouvernement adopte le pass sanitaire

Le pass vaccinal n’est plus d’actualité au Maroc. Le Conseil national des droits de l’Homme a annoncé l’adoption, par le gouvernement, du pass sanitaire au détriment du pass...

Maroc : nouvelles manifestations contre le pass vaccinal

Les opposants au pass vaccinal se sont mobilisés une nouvelle fois ce weekend dans plusieurs villes, pour exiger le retrait de la décision du gouvernement. Des rassemblements...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...