Pourquoi la suppression du pass vaccinal au Maroc s’impose

5 juin 2022 - 19h00 - Ecrit par : A.S

Dr Tayeb Hamdi, médecin spécialiste et chercheur en politiques et systèmes de santé explique en quoi l’obligation du pass vaccinal n’a plus sa raison d’être et mérite d’être supprimée.

« Le pass vaccinal n’apporte pas vraiment grand-chose à la situation épidémique », a déclaré à Hespress Dr Tayeb Hamdi, précisant toutefois que les personnes fragiles les plus de 60 ans qui ne sont pas vaccinés courent plus de risques. « Mais vu que la circulation du virus est faible, vu que dans le système de Santé, l’occupation de la réanimation est à — 0,2 % donc il n’en incombe qu’aux personnes vulnérables et non vaccinées d’assumer leurs responsabilités. Cette catégorie de gens n’a pas à faire porter son fardeau sur l’ensemble de la population dont on exigera le pass vaccinal », a-t-il expliqué.

À lire : Opération Marhaba : l’obligation d’un pass vaccinal ou d’un PCR négatif confirmée

Le spécialiste a affirmé que le risque pour la Santé publique aujourd’hui est très minime, car « on n’imagine pas de voir la réanimation être pleine demain parce que l’on n’a pas exigé le pass vaccinal ». Il a rappelé qu’en octobre dernier, le Maroc a instauré le pass vaccinal, la généralisation de la troisième dose aux 18 ans et plus et l’exigence de la troisième dose pour la validité du pass vaccinal, « ce qui n’était pas le cas partout dans le monde et la démarche de la présentation du pass vaccinal dans les lieux du travail ». Une action qui avait provoqué un effet boomerang.

À lire : Voyage au Maroc : fin du test PCR. Quid du pass vaccinal ? (Màj)

Selon le chercheur en politiques et systèmes de santé, la combinaison des quatre en un seul coup a été un problème. « On aurait dû instaurer le pass vaccinal d’une manière progressive. On souhaitait booster la vaccination, mais on l’a malheureusement freinée, d’où cet effet boomerang. Mais il y a eu également d’autres facteurs qui ont contribué à cette situation comme les fake-news ou plutôt le déluge de fake-news qui sont allés avec. En effet, les Antivax acculés, pour ainsi dire dans leur coin se sont rebiffés ainsi, d’où ce frein à la vaccination », a-t-il expliqué.

Tags : Pass vaccinal - Santé

Aller plus loin

Opération Marhaba : l’obligation d’un pass vaccinal ou d’un PCR négatif confirmée

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a confirmé l’obligation pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) de présenter un pass vaccinal ou un test PCR négatif de moins...

Voyage au Maroc : fin du test PCR. Quid du pass vaccinal ? (Màj)

Présenter un test PCR avant d’entrer au Maroc n’est plus une obligation. Le gouvernement marocain vient d’opter pour l’annulation de cette condition, telle que suggérée par...

Vaccination anti-Covid : forte demande à Sebta depuis la réouverture des frontières

Les centres de santé en Espagne font face à une forte demande de vaccination contre le Covid-19 depuis la réouverture ce mardi des frontières de Sebta et Melilla. Ceci, en raison...

Nous vous recommandons

Brussels Airlines propose deux villes marocaines comme destination cet été

Le Maroc, l’Égypte ou encore l’Allemagne font partie des 85 destinations que propose cet été la compagnie aérienne Brussels Airlines, filiale de Lufthansa.

Maroc : très cher mouton de l’Aïd

Les Marocains doivent débourser deux fois plus qu’en 2020, pour acheter le mouton de l’Aïd Al-Adha. Dans les souks, vendeurs et acheteurs arrivent difficilement à s’entendre.

Location de voitures : flambée des prix cet été au Maroc

Affaiblies par la crise sanitaire, les agences de location de voitures n’ont pas renouvelé leurs stocks cette année. Conséquence, un manque de véhicule sur le marché entrainant une forte hausse des...

Espagne : les enfants de la Marocaine égorgée par son mari placés

Les trois enfants de la Marocaine égorgée lundi par son mari à son domicile à La Vila Joiosa (Murcia) ont été placés sous la tutelle de la région de Valence, en attendant de décider de leur prise en charge par un membre de la...

Ashraf Sekkaki suspecté de diriger un réseau de trafic de drogue en prison au Maroc

Condamné en 2011 à douze ans d’emprisonnement pour son évasion de la prison de Bruges, le Belgo-marocain Ashraf Sekkaki continue de purger sa peine non loin de Rabat. Dans un entretien téléphonique accordé à HLN, il a évoqué divers sujets concernant sa vie...

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.

EasyJet reprend ses lignes hivernales France-Maroc

La compagnie aérienne EasyJet annonce la reprise de ses lignes hivernales vers le Maroc au départ de ses bases françaises.

France : un parti musulman dans la course à la présidentielle

À quelques mois de l’élection présidentielle en France, le fondateur de l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) annonce sa candidature. Nagib Azergui justifie cette décision par le « déferlement de haine incessant envers une partie des citoyens...

Message de Royal Air Maroc aux voyageurs

La compagnie aérienne Royal Air Maroc réagit à l’annonce de la Direction Générale de l’Aviation Civile Marocaine de prolonger la suspension de tous les vols de passagers de et vers le Maroc jusqu’au 31 janvier...

Un nouveau lycée français ouvre à Rabat

Le Lycée français Léon l’Africain a annoncé l’ouverture de ses portes à Rabat en septembre prochain. Deux classes par niveau seront ouvertes de la Petite section à la Terminale, jusqu’en 4ᵉ à la rentrée 2022 et des infrastructures sportives...