Maroc : vers un allègement du protocole sanitaire dans les aéroports

16 avril 2022 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

À l’heure où les voyants sont au vert et la situation épidémiologique liée au Covid-19 est sous contrôle au Maroc, le gouvernement penserait à desserrer la vis dans les aéroports. Un nouveau protocole sanitaire pourrait être bientôt publié.

Cette piste pourrait inclure l’exemption du pass vaccinal valide et un test PCR négatif de moins de 72 heures, pour accéder au territoire national.

A lire : Le Maroc allège les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports

De même, le PCR négatif ne serait exigé que si le voyageur n’est pas muni d’un pass vaccinal valide, affirme une source proche du gouvernement, selon laquelle le nouveau protocole est en cours de finalisation, avec l’implication du Comité scientifique et technique de la vaccination anti Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : la situation épidémiologique est rassurante mais vigilance

Le Maroc se maintient au niveau vert concernant la situation épidémiologique liée au Covid-19. Mais le pays reste tout de même perturbé par une légère augmentation des cas de...

Aéroports marocains : 15 millions de passagers attendus en 2022

Environ 15 millions de voyageurs vont fouler le sol marocain en 2022, selon les prévisions communiquées par l’Office National Des Aéroports (ONDA). Ceci grâce à un début de...

Maroc : le Covid-19 est « sous contrôle » selon le ministère de la Santé

Au Maroc, la situation épidémiologique liée au Covid-19 s’est nettement améliorée, le taux de propagation, restant à son bas niveau, après 7 semaines consécutives de suivi. Ce...

Le Maroc allège les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports

Le Maroc a décidé d’alléger les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports. Désormais, seuls les tests antigéniques rapides seront effectués de manière aléatoire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...